135 millions de Fcfp investis pour redynamiser le quartier de Titioro

 

Le président Edouard Fritch, a participé mardi matin, dans la vallée de Titioro, à la pose de la première pierre de la salle polyvalente et de l’aménagement paysager du site du Bain loti.

Ce chantier s’inscrit dans le cadre des aménagements prioritaires programmés par la commune de Papeete, et ce afin d’améliorer le cadre de vie des habitants et d’impulser une dynamique de développement local. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment du maire de Papeete, Michel Buillard.2016-11-08-pose-1ere-pierre-salle-polyvalente-titioro-5

Les deux opérations constituent un projet global de dynamisation du quartier qui, à travers sa vocation sportive, culturelle et touristique, participera au maintien de la cohésion sociale. La commune, propriétaire du site, en assurera la gestion globale ainsi que l’animation.

La salle polyvalente permettra de proposer un ensemble de pratiques sportives (futsal, volley-ball, basket-ball) qui mobilisera les acteurs de la vie sociale dans le cadre de tournois sportifs inter-quartiers, d’actions de réussite éducative et de prévention de la délinquance. En outre, l’aménagement paysager du site permettra de valoriser le patrimoine historique et environnemental de l’entrée de la vallée, grâce à la réalisation d’un jardin public. Cet ensemble d’aménagements contribuera également à redynamiser l’attrait touristique et culturel du site.2016-11-08-pose-1ere-pierre-salle-polyvalente-titioro-119

Le coût prévisionnel de l’opération est de 135 millions Fcfp, répartis sur deux opérations bien distinctes. Il s’agit, d’une part, de la construction d’une salle polyvalente du Bain Loti, évaluée à 108 000 000 Fcfp, financée à 50 % par la DDC (Délégation pour le développement des communes), à 30% par le Contrat de ville et à 20% par la commune. La seconde opération relative à l’aménagement du site du Bain Loti est estimée à 27 000 000 Fcfp, financée à 30 % par la DDC, à 50 % par le Contrat de ville et à 20% par la commune.

Le quartier de Titioro compte près de 1 500 habitants, avec en majorité une population jeune, mais aussi une concentration de résidences OPH (Office polynésien de l’habitat), représentant près de 30 % du logement social de Papeete. L’ensemble de ce secteur est classé comme prioritaire, au regard du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, et nécessite des opérations permettant de lutter contre les inégalités sociales et urbaines.

Communiqué du gouvernement.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close