150 milliards Fcfp de déficit commercial en 2016

C’est le chiffre à retenir du bilan dressé par l’Institut de la statistique (ISPF) concernant notre balance du commerce extérieur à l’échelle du Pays.

Il n’y a pas de quoi jubiler mais la différence comptable entre les importations et les exportations s’est « allégée » de trois petits milliards de Fcfp l’an passé par rapport à 2015.

Une amélioration toute relative due, en partie, à la baisse des produits énergétiques qui, par rapport à 2012, a chuté de moitié, passant de 27,2 milliards à 14,3 milliards de Fcfp en 2016. Cela représente 10% de la valeur totale des importations civiles. Mais attention, la remontée actuelle des cours mondiaux du baril de pétrole ne manquera pas d’impacter le porte-monnaie des ménages polynésiens…

A noter également quelques changements au niveau des approvisionnements puisque désormais 52% du volume provient de Corée du sud au détriment de Singapour dont la part tombe à 44%.

Sinon, la France métropolitaine reste le premier fournisseur de biens pour un montant de près de 45 milliards Fcfp, devant les Etats Unis d’Amérique, ex-aequo avec la Chine, suivi de la Nouvelle-Zélande.

Quant aux exportations locales enfin, elle stagnent autour de 11 milliards de Fcfp et ce, depuis 2012.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close