175 000 personnes en lutte contre la violence armée aux USA

Selon le maire Bill de Blasio, 175.000 personnes étaient rassemblées à New-York pour ma « Marche pour nos vies » le 24 mars.

Anonymes, politiciens et célébrités étaient rassemblés dans le cortège qui partait de Central Park. Parmi eux, le britannique Paul McCartney.

Vêtu d’un t-shirt « Nous pouvons mettre fin à la violence armée », l’ancien membre des Beatles a expliqué les raisons de sa présence au micro de CNN avec beaucoup d’émotion.

Il a évoqué l’un de ses « meilleurs amis », tué non loin du lieu où se déroulait la marche. Même s’il ne l’a pas clairement nommé, tout le monde a compris la référence à John Lennon. L’ancien chanteur des Beatles assassiné par arme à feu, par un fan déséquilibré, devant son immeuble face à Central Park.

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close