194 cas positifs de chikungunya à la date du 21 octobre

Réunis autour du Dr Patrick Howell et de la directrice de cabinet du Haut-commissaire, Marie Baville, les principaux responsables des services et établissements de santé ont fait le point, mardi après-midi, sur l’évolution du chikungunya en Polynésie française.

Au 21 octobre, il y avait 194 cas positifs de chikungunya, confirmés biologiquement, en Polynésie, sur 420 cas suspects testés, avec également des résultats d’analyse attendus pour 154 personnes. Aucun cas sévère de la maladie n’a été déclaré. Sur les 194 cas confirmés, 175 sont recensés sur l’île de Tahiti, principalement à Papeari (50 cas confirmés), mais aussi dans des communes de la zone urbaine (20 cas confirmés à Punaauia, 14 à Faa’a). L’épidémie ne concerne, pour l’heure, que très faiblement les archipels, 1 cas confirmé ayant été recensé à Bora Bora, aux îles Sous-le-Vent, tout comme à Raivavae, aux Australes.

Sur l’île d’Apataki, toutefois, dans l’archipel des Tuamotu, le nombre de cas suspects est important (82), avec notamment 13 cas confirmés sur cette île. Les services de santé à Papeete restent en contact permanent avec leurs antennes dans les îles pour détecter d’éventuelles apparitions de la maladie dans de nouvelles zones géographiques et pour aider au mieux les populations dans ce cas de figure.

Les personnes présentes à cette réunion ont rappelé l’importance de la protection individuelle (usage de produits répulsifs, diffuseurs électriques, moustiquaires) et des actions de dégitage (supprimer les eaux stagnantes dans son jardin, vider les sous-pots et changer l’eau des vases, nettoyer les gouttières) que chacun, dans la population, doit mener pour évoluer dans un environnement sain. Ces gestes citoyens sont d’une importance capitale pour enrayer l’évolution de cette pathologie en Polynésie.

Le rôle essentiel des communes a également été souligné pour un passage au porte à porte, dans chaque habitation, afin de rappeler ces messages, montrer les gestes de lutte contre les gîtes larvaires, et traiter au larvicide les gîtes ne pouvant être détruits. En parallèle, les actions de traitement, par pulvérisation, seront poursuivies par le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique, avec la collaboration du Service du Développement rural et la Direction de l’Equipement dans les zones où des cas de chikungunya ont été recensés.

Les différents services et établissements de santé sont mobilisés pour faire face au mieux à cette situation sanitaire. Des consignes rappelant les mesures élémentaires de protection individuelle et de dégitage des lieux de réunion et d’hébergement seront également rappelées aux organisateurs de grands rassemblements, sportifs ou autres (Hawaiki Nui). Les messages de prévention ont déjà commencé à être véhiculés sur différents supports (SMS, spots à la télévision, encarts presse, brochures), dans le but d’informer au mieux l’ensemble de la population.

Voici à présent un point sur les différentes zones de traitement prévues dans les jours à venir sur l’île de Tahiti.

-Punaauia (1 zone, à Outumaoro face à Carrefour). Passages le jeudi 23 et mardi 28 octobre.

Tt chik Punaauia zone 3 mardi 21 octobre

-Faaone (1 zone, PK 50). Passages le jeudi 23, le lundi 27 et le mercredi 29 octobre.

-Hitiaa (1 zone, au temple mormon,). Passages le jeudi 23 octobre, le lundi 27 et le mercredi 29 octobre.Cartographie Hitiaa zone 2

-Mahina (2 zones,dans les quartiers Fareroi et Tuauru). Passages les vendredis 24 et 31 octobre.

-Papeete ( 3 zones, à Taunoa, au Pont de l’est, et au lotissement Arevareva). Passages les vendredis 24 et 31 octobre.

Les passages des agents en charge du traitement auront lieu le matin. En cas de pluie, ceux-ci seront reportés au lendemain.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close