1er Festival international de ‘Ukulele: 2500 joueurs escomptés

Le 1er Festival International du ‘Ukulele de Tahiti est dans les starting-blocks. L’idée a germé dans la tête de l’ancien directeur de Te Fare Tauhiti Nui, Heremoana Maamaatuaihutapu, qui avait nourri la volonté d’imprimer le ‘ukulele de son empreinte polynésienne et ce, jusqu’en Métropole, depuis la diffusion de l’émission « La Nouvelle Star » qui avait vu le sacre de Julien Dore accompagné de son ‘ukulele en 2007.

Heremoana étant appelé aux fonctions du Pays en octobre 2014, ce projet se concrétise grâce aux Etablissements rattachés à son portefeuille et autres partenaires privés.

Les objectifs ? Développer d’une part la pratique du ‘ukulele en Polynésie afin que jeunes et moins jeunes se réapproprient l’instrument et d’autre part, promouvoir la frappe traditionnelle voire le style polynésien au plan international. Car, rappelons-le, même si le ‘ukulele tel que nous le concevons est né à Hawaii, les Polynésiens l’ont complètement réinventé allant d’une fabrication différente à des sonorités particulières, en passant par une frappe typique de nos îles.

Pour l’heure, le Festival International du ‘Ukulele de Tahiti est un évènement triennal dont l’édition 2015 se tiendra du 7 au 11 avril.

Pour cette première édition, deux virtuoses hawaiiens du ‘ukulele sont invités et parraineront l’événement : Kris Fuchigami et Aidan James. Ils se produiront aux côtés de nos virtuoses polynésiens sur la scène du Grand Théâtre.

Il s’agit certes d’un moment d’échanges et de rencontres mais c’est aussi un moyen efficace de promotion. Et à l’occasion de ce 1er festival, nous avons souhaité une promotion marquante car le ‘ukulele appelle à un patrimoine, à une culture musicale et artistique qui rappelle la douceur des îles et qui, par effet de ricochet, peut donc permettre la promotion de Tahiti et ses îles.

Cette volonté à peine voilée de conférer au premier festival de ‘ukulele de Tahiti une dimension internationale nous amène tout naturellement à vouloir faire entrer la Polynésie dans le livre des records du Guinness.

La fibre polynésienne qui vibre en nous ne peut nous laisser indifférent devant le record du monde du plus grand nombre de joueurs de ‘ukulele actuellement détenu par l’Angleterre avec 2370 participants et qui remonte au 18 juillet 2014.

Cet événement est une première exceptionnelle sur le fenua. Nous pouvons tous participer et contribuer ainsi à faire entrer le pays dans l’histoire du Livre des Records.

Le programme du festival est bâti autour de trois rencontres clés :

Mardi 07 avril : des masters classes gratuites de ‘ukulele données par nos invités d’honneur, Kris Fuchigami et Aidan James, au Conservatoire Artistique de la Polynésie française. Ces master-classes sont destinées aux joueurs déjà confirmés, qui pourront assister à des démonstrations de la part de nos invités et jouer avec eux pour en obtenir quelques conseils. Ces rendez vous sont ouverts au public dans la limite des places disponibles.

  • 14h à 16h : master-classes destinée aux élèves du Conservatoire

  • 17h à 19h : master-classes ouverte au public

Sur inscriptions au secrétariat du Conservatoire Artistique de Polynésie française

Renseignements au 40 50 14 14

Mercredi 08 avril : des démonstrations gratuites dans la ville de Papeete afin de faire découvrir au public toutes les possibilités de cet instrument.

  • 11h30 – 12h30 : Marché de Papeete
  • 14h00 – 15h00 : La rue piétonne du centre Vaima
  • 18h30 – 19h30 : Kiosque de la Place Vaiete

Renseignements au 40 544 544

Vendredi 10 avril à 19h30 au Grand Théâtre : un concert réunissant nos virtuoses de Tahiti et de Hawaii agrémenté de prestations de chants, de danses, ou encore de jeunes élèves passionnés de ‘ukulele. Ce concert est la promesse d’une belle soirée et la démonstration qu’à Tahiti, le ‘ukulele est le fidèle compagnon d’un art de vivre… qu’on ait 7 ou 70 ans.

Tarif unique : 1 500 Fcfp

Vente des billets à Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la Culture

Renseignements au 40 544 544 – FB Festival de Ukulele – Tahiti

Durant le concert et ce dès 18h, le hall du Grand théâtre accueillera une Expo-vente autour du ‘ukulele mise en place par le GIE Tahiti Tourisme et le Service de l’Artisanat.

Samedi 11 avril de 15h à 18h à To’ata, le Festival s’achèvera sur une tentative de Record du monde Tahiti Ukulele. Porté par TNTV, cet événement ambitionne d’atteindre 2 500 participants, qui devront jouer pendant 5 minutes en harmonie la musique « Bora Bora e » ! L’accès est gratuit, à condition d’avoir un ‘ukulele… commencez à vous équiper, et à répéter !

En attendant que To’ata se remplisse, les joueurs pourront profiter d’animations menées par le Conservatoire, Aidan JAMES et Kris FUSHIGAMI.

A l’instar du concert au Grand Théâtre, le public aura le plaisir de retrouver l’Expovente autour du ‘ukulele mise en place par le GIE Tahiti Tourisme et le Service de l’Artisanat sur l’esplanade basse de To’ata. Ainsi, il sera toujours possible d’acheter un ‘ukulele sur place afin d’accéder à l’arène de To’ata et prendre part à la tentative de Record du Monde. Dans le cas contraire, les curieux et autres mélomanes ne seront pas en reste car l’esplanade basse de To’ata offrira également la possibilité de suivre, en direct, la tentative de Record grâce à l’écran géant qui y sera installé.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close