2014 démarre sur les chapeaux de roue pour Tahiti et ses îles

Dans son dernier Point de conjoncture, l’Institut de la statistique (l’ISPF) annonce une hausse significative de la fréquentation touristique en Polynésie française au cours du mois de janvier 2014, supérieure à celle jamais observée depuis 2008.

 

Durant la période examinée, Tahiti et ses îles ont enregistré la présence de 12 422 visiteurs contre 11 174 un an plus tôt, soit +11,2%. Cette embellie est principalement due à la bonne santé de l’activité de croisière (+ 762 passagers, +20,5%) alors que le nombre de touristes  terrestres s’est accru dans un même temps de seulement 6,5%.

Toute la question est de savoir si les retombées financières générées par les paquebots, pour la plupart en escale dans nos eaux, produisent les mêmes effets « en monnaie sonnante et trébuchante » pour l’économie locale. Sur ce point, les avis divergent…

Toujours est-il que ce niveau mensuel de fréquentation touristique n’avait jamais été observé depuis 2008, ce qui constitue tout de même un point encourageant pour les professionnels du secteur en général, et les services annexes (restaurant-bars, commerces, prestataires touristiques, etc) en particulier.

Autre point positif relevé par l’ISPF: à plus de 75%, il s’agit d’un tourisme de destination par opposition à celui dit de circuit.

Dernière tendance qui se dégage des statistiques, la proportion de visiteurs nord-américains progresse inexorablement (+19%). Le marché US représentait en janvier 2014 plus de 46% du nombre total de visiteurs. Soit quasiment 1 touriste sur 2! Bonne tenue également du marché asiatique, principalement des Japonais qui reviennent en force. Sans oublier la clientèle chinoise sur laquelle les pouvoirs publics fondent beaucoup d’espoirs…En revanche, les marchés européens (Italie, Allemagne, Grande Bretagne) et français perdent respectivement 2,5% de parts de marché. Il faut dire que la crise économique persistante dans de nombreux pays et l’éloignement (plus de 20 heures d’avion) constituent plus que jamais un frein à la promotion de nos îles…

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close