2015, année charnière pour la Communauté du Pacifique

Le vendredi 6 février 2015 a marqué le 68 ème anniversaire du Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), organisation internationale au mandat régional pour la zone Pacifique, dont le siège est basé à Nouméa, depuis 1949. 

La CPS fondée en 1947 par l’accord de Canberra, est une organisation qui a su grandir, évoluer avec son temps pour être aujourd’hui un expert reconnu mondialement dans ses domaines d’expertises que sont entre autres la santé publique, sciences de la terre, agriculture, foresterie, ressources en eau, gestion des catastrophes, pêche, statistique, transports, énergie, droits de la personne, parité hommes-femmes, jeunesse et culture.

Au point de vue local, la CPS est notamment impliqué en Nouvelle-Calédonie sur la thématique de la gestion intégré des zones côtières (GIZC) avec des projets tels que INTEGRE (http://integre.spc.int/) ou RESCCUE, qui compte le territoire dans leur champs d’action. La CPS travaille en étroite collaboration avec les services du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lorsque ces derniers la sollicitent pour apporter une expertise.

Sur le plan international, l’année 2015 est une année charnière, avec pour objectif trois accords majeurs qui concerne l’agenda de développement post 2015, un nouveau cadre concernant la réduction des risques de catastrophe avec la conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe à Sendai en mars et sur le changement climatique avec la tenue de la conférence sur le climat à Paris qui commence le 30 novembre.

Ces trois accords majeurs concernent au premier plan les pays et territoires du Pacifique, et la CPS avec son statut d’observateur permanent auprès des Nations Unies obtenu le 10 décembre 2014, sera en mesure de faire entendre la voix et les besoins de ses membres sur la scène internationale dans le cadre de ces négociations.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Jean-Noël Royer, par courriel : jeannoelr@spc.int, ou par téléphone au (+687) 26 01 71/ (+687) 87 70 63

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close