2018, année record pour la croisière avec plus d’un millier de touchées dans les îles

Pour préparer le prochain salon de la croisière « Seatrade Cruise Global », début mars, aux Etats-Unis, la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau a convié, jeudi, au Port Autonome, plus de vingt représentants emblématiques du secteur, membres du Tahiti Cruise Club, collectivités ou organismes partenaires, dont la CCISM et Tahiti Tourisme, mais également des représentants du paquebot Paul Gauguin.

Chacun d’eux est en effet susceptible de se rendre au Seatrade. L’enjeu est de parvenir à constituer une délégation cohérente et soudée pour aller à ce salon mondial de la Croisière et ainsi pouvoir échanger avec les armateurs de croisière sur les opportunités et l’évolution opérationnelle de la destination.

Cette année 2018 se révèle être une des meilleures années d’activité croisière depuis près de dix ans pour Tahiti et ses îles, avec un nombre record d’escales programmées sur l’ensemble de la Polynésie, soit au total 1057 touchées de navires dans nos îles, avec des navires de moins de 100 à plus de 2500 passagers.

En outre, la politique de diversification et de multiplication des « têtes de ligne » (rotation complète de passagers à Papeete) continue de porter ses fruits, avec toujours davantage de compagnies, aux côtés du Paul Gauguin (qui va fêter ses 20 ans d’opérations cette année), du Wind Spirit ou de l’Aranui. Ainsi Océania, Ponant, ou encore Holland America Line et Regent Seven Seas cruises, choisissent Tahiti pour des itinéraires complets.

Après une présentation par le ministère du Tourisme, autour de l’état des lieux et des perspectives du secteur, Nicole Bouteau a invité les acteurs à partager et à débattre sur les objectifs de croissance de la destination, qui engagent collectivement l’ensemble de la filière autour de problématiques communes, que ce soit en matière de développement des possibilités d’excursions tenant compte des standards internationaux de la croisière, ou encore par exemple des enjeux relationnels avec chaque compagnie afin de multiplier le nombre d’escales dans les îles polynésiennes. Elle a indiqué que les échanges à venir s’inscrivent dans la continuité des actions menées précédemment, et notamment des rencontres de novembre dernier aux sièges de différentes compagnies américaines qu’elle a personnellement conduite avec Tahiti Tourisme, le Port Autonome de Papeete et le Tahiti Cruise Club.

Le directeur général du Port Autonome de Papeete, Georges Puchon, a présenté les avancées et les différentes phases de réalisation du nouveau terminal de croisière. Il a également évoqué la vision qu’il souhaite insuffler dans l’aménagement et la gestion de la gare maritime d’Uturoa, qui est elle aussi dédiée en grande partie au tourisme.

Le président du Tahiti Cruise Club, Bud Gilroy, a exposé pour sa part l’organisation du salon et des différents rendez-vous pris ou à prendre avec les divers responsables des compagnies. La directrice marketing de Tahiti Tourisme, Vaihere Lissant, a évoqué, pour sa part, les opportunités marketing envisagées, ainsi que les rendez-vous médiatiques et interviews avec la presse spécialisée croisière.

Les acteurs ont ainsi pu échanger sur les diverses facettes de la mission au Seatrade et se préparer activement à des actions concertées et méthodiques pour accélérer la croissance de l’activité dans les deux à trois prochaines années.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close