211 Polynésiens en lice pour une carrière de sous-officiers

La gendarmerie nationale offre 2170 postes à l’échelon national, annonce l’institution dans un communiqué.

Aussi, le 7 mars 2018 à 11h00, au complexe sportif de l’A.S dragons, qui se situe dans la vallée de la Fautaua à Titioro, se dérouleront les épreuves écrites d’un concours pour épouser la carrière de sous-officiers de la gendarmerie.

211 jeunes polynésiens, et plus précisément 199 candidats pour le concours externe et 12 candidats pour le concours interne, composeront de 11h00 à 19h05, avec bien entendu une pause déjeuner.

Cette première partie ne comprend que des écrits : c’est l’épreuve d’admissibilité.

Les candidats qui réussiront cette première partie du concours seront automatiquement inscrits à l’épreuve d’admission.

Cette dernière comporte un entretien avec un psychologue, puis un entretien avec un jury et se termine par l’épreuve physique gendarmerie.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close