287 cas de chikungunya confirmés à la date du 23 octobre

Dans le dernier bulletin de surveillance et de veille sanitaire, correspondant aux données recueillies durant la période du 13 au 19 octobre, les épidémies de dengue et de chikungunya sont toujours très actives.

Les premiers cas de Chikungunya ont été confirmés sur Tahiti le 10 octobre 2014. Les mesures de lutte anti-vectorielles sont en cours a Tahiti.

Un cas suspect est défini par un patient présentant une forte fièvre (> 38,5°C) ainsi que des douleurs articulaires invalidantes, sans point d’appel infectieux. Une éruption cutanée peut être également associée. Un cas confirmé est un cas suspect ayant un résultat biologique (RT-PCR) positif.

A la date du 23 octobre, on dénombre officiellement 287cas confirmés dont deux sur Moorea. En revanche, pas dévolution aux Australes ni aux ILSV. Sur l’atoll d’Apataki (TG), la circulation du virus a été confirmée avec quatorze cas CHIKV positifs

S’agissant de l’épidémie de dengue, 44 cas ont été confirmés rien que pour la semaine 42. Le sérotype DENV1 représente la totalité des six cas pour lesquels une PCR est disponible. Le taux de positivité global des prélèvements, pour l’ensemble des laboratoires, est en forte baisse : 12,1%

Le taux d’hospitalisation est de 6,3% pour début octobre dont 2 cas graves signalés.

*RappelCasconfirmédedengue:cassuspectavecaumoinsunrésultatdebiologiepositif,AgNS1/RTPCR/IgM

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close