3 milliards Fcfp prêtés par l’AFD à un taux très avantageux

Le vice-président de la Polynésie française, Nuihau Laurey, et le directeur Outre-mer de l’AFD (Agence Française de Développement), Fabrice Richy, ont signé mardi après-midi un prêt d’environ 3 milliards Fcfp (25 millions d’euros) afin de financer le budget d’investissement 2016 de la Polynésie française.

Les fonds seront alloués principalement aux projets inscrits dans les différents partenariats financiers signés entre l’Etat et le Pays. Ils correspondent à des projets d’infrastructures routières, maritimes, aéroportuaires et de défense contre la montée des eaux, ainsi qu’à des projets de construction de logements sociaux. Le prêt servira également à financer les équipements du nouveau collège de Teva I Uta.

Le prêt octroyé par l’AFD, conclu pour une durée de vingt ans, dont deux ans durant lesquels le Pays ne remboursera que les intérêts, inclut une bonification de l’Etat de sorte que le taux d’intérêt proposé s’élève à seulement 1,45 %. Cette bonification agit à la baisse sur le coût du prêt et permet au Pays de bénéficier de taux d’intérêt avantageux.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close