300 000 Fcfp récoltés par le CJA de Faa’a

Le Centre des Jeunes Adolescents (CJA) de Faa’a a atteint son objectif de levée de fonds. En installant une buvette au marché aux puces ce samedi 13 février, elle a récolté plus de 300.000 fcfp. Ces fonds permettront de financer les matières premières des différents projets éducatifs des jeunes.

Sourire aux lèvres, les élèves du CJA d’Outuaramea ont crié de joie à l’annonce du montant obtenu à l’issue du marché aux puces. Plus de 300 000 fcfp dépassant ainsi leur objectif !

Agés de 12 à 17 ans et en difficulté scolaire et sociale, ces élèves suivent au sein du CJA une formation aux métiers manuels comme la construction, la menuiserie, la cuisine… « Malheureusement, nous avons des difficultés à faire fonctionner ces ateliers par manque de matières premières » confiait Leilah Hamblin, directrice du CJA. La solution trouvée a été d’installer une buvette au marché aux puces d’Outuaraea. Ce fut un succès puisqu’entre les ventes de la buvette et une partie des achats d’emplacement de stand reversé au CJA, les élèves ont récolté plus de 300.000 fcfp!

Les élèves du CJA se sont fortement mobilisés pour mener à terme leur opération. Dès vendredi dernier, ils étaient près d’une quarantaine à préparer les brochettes, les gâteaux, les firifiri pour se rendre dès 3h du matin le samedi sur le site. Quatre élèves étaient présents avec l’équipe enseignante pour préparer le poisson cru. Et durant toute la journée, douze d’entre eux se sont relayés pour faire tourner la buvette de 5h à 16h. »

Ouvert en 2014, le CJA d’Outuaramea dispose d’une structure de la mairie de Faa’a et du personnel du ministère de l’éducation, mais manque de matières premières pour faire tourner les ateliers. « Avec les fonds récoltés, nous achèterons du bois, de la ferraille, du tissu, des aliments pour la cuisine… et surtout nous financerons nos prochaines opérations. Nous avons commencé par la soirée Orero du CJA durant laquelle nous avons récolté 120.000 fcfp. Cet argent a permis de financer les matières premières pour la buvette du marché. Et, nous allons continuer comme ça. » indiquait la directrice.

Enfin, la commune qui soutient les actions du CJA, lance un appel aux dons par l’intermédiaire de notre tavana Victoire Laurent, élue en charge de l’emploi et de l’éducation : « C’est indispensable pour que les enfants puissent continuer leur formation et qu’ils puissent obtenir un diplôme ».

Cet appel a vraisemblablement été entendu car une machine à coudre a été offerte et un particulier a souhaité faire dons des matériaux qu’il lui reste sur son chantier de construction de maison.

Communiqué de la Ville de Faa’a

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close