317 pieds de pakalolo saisis à Moorea

Dans un communiqué, la Gendarmerie nationale relate deux faits divers survenus le 1er juin.

Le 1er juin 2016, vers 18 heures 30 à Papara (PK 34,2), un homme de 34 ans, énervé par le comportement de son fils de 3 ans, le frappe lui occasionnant une ITT de un jour. Plus tard dans la nuit, excédé par les pleurs de son autre fils âgé de 1 an, il le saisit brutalement puis le replace dans le berceau qu’il secoue ensuite violemment. A l’issue de la garde à vue, le mis en cause s’est vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel pour le 24 juin 2016.

Le même jour, dans le cadre d’une opération de lutte contre les stupéfiants, les gendarmes de la brigade de Moorea, avec l’appui des policiers municipaux de l’île, ont découvert sur trois propriétés privées un total de 317 pieds de pakalolo. Les cultures étaient situées au Pk 28, 500 c/mer sur le district de Tiahura et au Pk 21,000 c/mer sur le district de Atiha. Les trois propriétaires, âgés de 20, 30 et 47 ans, ont été entendus sur les faits et font l’objet d’une convocation en justice sur reconnaissance préalable de culpabilité. Les plants de cannabis ont été saisis et détruits sur directives du Parquet.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close