45% de la capacité éolienne mondiale se trouve au Royaume-Uni

D’après un rapport publié mardi, les capacités électriques issues d’énergies renouvelables sont désormais plus importantes que celles issues des énergies fossiles au Royaume-Uni.

Un témoignage d’une sortie accélérée du charbon et une première étape avant que les renouvelables ne s’imposent dans la production électrique.

«Le système de production d’énergie britannique change plus rapidement que celui de n’importe quel autre pays dans le monde.» C’est le constat d’Iain Staffell, coordinateur d’un rapport de l’Imperial College publié mardi, et qui se penche sur la part des renouvelables dans le mix énergétique britannique. Longtemps symbole d’un pays qui s’est développé par le charbon, le Royaume-Uni fait désormais figure de modèle pour la transition énergétique. Les énergies renouvelables y sont en plein boom, au point que la capacité électrique issue des renouvelables (41.9 gigawatts) a dépassé celle issue des énergies fossiles (41.2 gigawatts) pour la première fois en septembre.

Au cours des cinq dernières années, la capacité électrique des énergies renouvelables a triplé, pendant que celle des centrales à charbon diminuait d’un tiers. Elles ne sont plus que six en activité aujourd’hui, après neuf fermetures entre 2011 et 2016. Toutes devraient fermer leurs portes d’ici 2025. Cette baisse des capacités de production électrique du charbon a permis une chute spectaculaire de la part du minerai dans la production d’électricité : d’encore 40% en 2012, elle est tombée à 23% en 2015 puis à 9% l’an dernier.

Plus grand parc éolien du monde

En compensation, les énergies renouvelables ont bondi, avec au premier rang, l’éolien puis le solaire, loin devant la biomasse. Le Royaume-Uni, rassemble désormais à lui seul 45% de la capacité éolienne mondiale, grâce notamment au développement de parcs éoliens off-shore. Le plus grand du monde a été inauguré en septembre dernier, au large de l’île Walney, en mer d’Irlande. Côté énergie solaire, et malgré le faible taux (…)

Lire la suite sur Liberation.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close