5 milliards Fcfp pour déménager les cuves hydrocarbures de Fare Ute

Le conseil des ministres a rendu exécutoire les délibérations prises par le conseil d’administration du Port autonome de Papeete en sa séance du 12 octobre dernier, validant ainsi les modalités opérationnelles de mise en œuvre du protocole d’accord relatif au devenir des dépôts d’hydrocarbures de Fare-Ute.

Ce protocole a été conclu, le 27 mai dernier, entre l’Etat, représenté par le Haut-commissaire de la République, la Polynésie française, représenté par le Président de la Polynésie française, les sociétés Total Polynésie, Petropol, Pacific Petroleum & Services et le Port Autonome de Papeete. Il remplace le précédent accord signé en juin 2008 dont le programme prévisionnel n’a pas pu être respecté.

Sur proposition de l’Etat, le Pays a ainsi décidé d’interdire tout dépôt d’hydrocarbures à Fare Ute et en particulier ceux des compagnies Petropol, Total Polynésie et Pacific Petroleum pour des motifs fondés sur des impératifs de sécurité des biens et des personnes. Cette décision implique ainsi leur déménagement vers d’autres terrains sur la zone récifale.

Après plusieurs mois de négociations entre les différentes parties, ce projet de construction de nouvelles cuves aux normes de sécurité actuelles intégrant l’évolution de nouvelles technologies va donc pouvoir commencer très prochainement, notamment par une phase d’études de dix-sept mois suivie d’une phase de travaux qui s’étalera entre le 2nd semestre 2016 et le 1er semestre 2020. Une fois ces investissements réalisés commenceront alors les travaux de dépollution du dépôt de Fare Ute.

Ces investissements estimés à près de 5 milliards Fcfp seront financés par des sociétés privées.

 

Télécharger l'article en PDF

13 pensées sur “5 milliards Fcfp pour déménager les cuves hydrocarbures de Fare Ute

  • 29 octobre 2015 à 5 h 35 min
    Permalink

    5 millllllliards ?? Faut faire un appel d’offre international a ce prix là. Ça sent le fioulll !!

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 5 h 48 min
    Permalink

    Aué n’a pa révé/ tntv plus 2/ 100 milliards à la cps on 2014 2 dépenses allocation retraite assistance sociale

    Répondre
    • 29 octobre 2015 à 7 h 06 min
      Permalink

      Ha la retraite…. Grosse déception aujourd’hui après notre simu….. En 2 ans ils nous piquent 70000…. Se retrouver avec une retraite plus petite que le minimum vieillesse de gens qui n’ont jamais cotisés…. Juste envie de vomir……. Putain qu’ils aillent récupérer le fric qu’ils ont prêté un peu partout et ça renflouera la caisse….

      Répondre
  • 29 octobre 2015 à 7 h 19 min
    Permalink

    ça veut dire prolongement de la digue Est jusqu’à la passe de Taone La pollution qui a détruit la rade de Papeete avance telle une gangrène ! On arrête pas le progrès!

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 7 h 44 min
    Permalink

    5 milliardspar ci 13 milliards par là 155 milliards à côté que des milliards dans leurs projets pendant ce temps le pays s’enfonce a grande vitesse dans les ténèbres à cause des politiciens incompétents et qui n’ont que pour leurs tranches. Mea aroha te nunaa riirii maohi

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 9 h 44 min
    Permalink

    Autant en construire d’autres dans un lieu plus sûr ça coûtera peut-être moins cher

    Répondre
  • 29 octobre 2015 à 9 h 59 min
    Permalink

    ILS PARLENT DE MILLIARD COMME UN PAUVRE TRAVAILLER POLYNESIEN PARLE DE 100 francs ils savent jouer avec le fric qui n’est pas a eux combien au passage in the pocket

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close