500 millions de Fcfp pour le nouveau visage du parc « Aorai Tini Hau »

Le président Edouard Fritch, accompagné de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et de son collègue de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont pris part à la pose de la première pierre du Parc paysager « Aorai Tini Hau », mardi matin, à Pirae.

Dans le cadre de l’organisation des championnats du monde de va’a de juin 2017 et juillet 2018, en concertation avec le comité organisateur local Tahiti Va’a 2018 et la ville de Pirae, la Polynésie française a choisi le site d’Aorai Tini Hau pour accueillir ces manifestations internationales devant attirer jusqu’à 3 000 spectateurs.

L’aménagement de ce site a été imaginé pour accueillir des manifestations sportives internationales mais également locales participant au rayonnement de la Polynésie française. Le site d’Aorai Tini Hau présente par ailleurs un véritable potentiel d’aménagement public privilégié en bord de mer. Sa superficie de deux hectares en zone urbaine, offre en outre un site de choix pour un parc paysager dédié à la promenade, la détente et aux loisirs dans une ambiance familiale.

Aussi, l’aménagement du parc prévoit un espace paysager arboré et fleuri, une tribune en bord de mer, des installations de sanitaires/douches publiques, des équipements d’activités sportives (une aire de musculation, un terrain de beach-soccer, un parcours santé et un centre pour les sports nautiques), une aire de jeux pour les enfants et des infrastructures d’activités culturelles et de détente avec la rénovation de la salle polyvalente Fare Toa Maehaa et la mise en place de toiles tendues sur le littoral

Des premiers travaux de déconstruction/désamiantage de la salle polyvalente Aorai Tini Hau et du Fare Hotu, ont été réalisés au mois de février pour libérer l’emprise foncière et permettre l’organisation du championnat du monde longue distance de va’a en juin dernier. Entre-temps, les études de conception du parc ont été menées par le groupement de maîtrise d’œuvre l’architecte Yohann Florentin / BET Luseo Pacific avec l’obtention du permis de travaux immobiliers le 31 octobre dernier.

Le parc a été conçu avec pour ligne directrice un trait d’union entre la mer avec vue sur l’océan et la terre avec la vue sur le diadème. Suite à un appel d’offres public réalisé en octobre 2016 selon un allotissement en seize lots, ce sont quatorze entreprises de toutes les tailles qui œuvrent sur le parc depuis le 22 janvier dernier, soit plus d’une quarantaine d’ouvriers.

Les travaux se dérouleront en deux phases. La première, en cours, avec la réalisation des travaux de terrassement – VRD, la construction des sanitaires publics, du centre nautique et de la rénovation du Fare Toa Maehaa, jusqu’à mi-juin 2018. La seconde avec les aménagements paysagers restants, la mise en place des aires de loisirs et sportives.

Entre-temps, le comité Tahiti Va’a 2018 occupera le site pour préparer et organiser le championnat du monde de va’a de vitesse qui se déroulera du 12 au 20 juillet 2018. La seconde phase de travaux du parc reprendra en août 2018 pour se terminer en décembre 2018. Le coût global de l’opération, de 500 millions Fcfp, sera pris en charge par la Polynésie française. A terme, cette réalisation aura aussi le mérite de rendre à la population, et dans les meilleures conditions possibles, l’accès à la mer.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close