60 000 Fcfp le kilo de vanille à l’export

A partir des chiffres du commerce extérieur livrés par l’Institut de la statistique pour la période du mois d’avril 2017, quelques enseignements à retenir.

S’agissant des importations civiles, tout d’abord, elles sont relativement stables en avril autour de 12 milliards six cents millions de Fcfp. Mais depuis le début de l’année, on enregistre une progression de près de 10% par rapport à 2016. Deux raisons à cela : d’une part, la hausse de la facture pétrolière du Pays, un tiers en valeur et 9% en volume. D’autre part, l’importation de produits automobiles reprend de plus belle (+34%) grâce principalement aux mesures gouvernementales visant à favoriser l’achat de véhicules propres. Entre avril 2016 et avril 2017, la hausse du nombre de voitures de tourisme aura généré une dépense de plus d’un milliard de Fcfp.

Du côté des exportations locales, le temps n’est pas à la fête : -36% en avril 2017 et -7,8% depuis le début de l’année. Le constat est valable pour les produits perliers mais pas seulement ! En cumul, depuis le mois de janvier, les ventes à l’international de noni (-13,4%) et de vanille (-12,9%) reculent, alors que la tendance est plutôt favorable au poisson ainsi qu’au monoi. Mais une performance à noter quand même : en avril 2017, le prix moyen au kilo de la vanille a doublé pour atteindre un record de 60 000 Fcfp. Il s’en est venu ce mois-ci pour un peu plus de 26 millions de Fcfp, rapporte l’ISPF.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close