60 millions de jobs menacés par la robotisation

Voilà une étude qui devrait apporter de l’eau au moulin de ceux qui militent pour la création d’un revenu universel ou la taxation des robots.

Le chiffre fait froid dans le dos : 66 millions de jobs pourraient disparaître durant la prochaine décennie dans les pays riches avec le développement de l’automatisation et de l’intelligence artificielle, d’après les dernières projections de l’OCDE.

Les experts du Château de la Muette estiment en effet que 14% des jobs dans les pays de l’OCDE sont directement menacés par la robotisation, c’est-à-dire qu’ils présentent une probabilité d’automatisation supérieure à 70%.

Par ailleurs, quasiment un tiers de l’ensemble des emplois pourrait subir d’importantes transformations. En clair, une grande partie des tâches qui leur sont associées pourraient être robotisées, avec à la clé un big bang des compétences requises pour exercer ces jobs.

Sans surprise, c’est dans les pays où la proportion d’emploi peu qualifié est la plus importante qui devraient être les plus touchés. Ainsi, si 33% des jobs pourraient facilement être robotisés en Slovaquie, cette proportion n’est que de 6% en Norvège.

Certes, de nouveaux métiers ou fonctions devraient apparaître mais les destructions de postes devraient être massives notamment dans l’industrie. Dans le monde, on compte désormais 74 robots pour 10 000 salariés en moyenne dans l’industrie manufacturière contre 66 en 2015, d’après les derniers chiffres publiés par la fédération internationale de la robotique(IFR). Et la marge de progression est considérable pour rejoindre les pays du peloton de tête. Dans les usines coréennes, on dénombre 631 automates pour 10 000 salariés. Un record mondial.

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close