750 millions de Fcfp investis par EDT-Engie sur le barrage hydroélectrique de Faatautia

Depuis l’intégration de Marama Nui au sein du groupe EDT ENGIE en 2000, la conception des ouvrages est revue, en application des recommandations d’une série d’audits internationaux.

Le barrage hydroélectrique de Faatautia, mis en service en 1986, est situé à 525 mètres d’altitude et retient 650 000 m3 d’eau.

Il fait l’objet de travaux de sécurisation et de mise en conformité depuis 2012 : rehaussement de la digue, agrandissement du déversoir et renforcement du dispositif d’auscultation du barrage.

La partie génie civil de l’ouvrage arrive à terme. Le changement de son liner viendra conclure les travaux, une opération en trois étapes, dépendant fortement de la météo, prévue sur deux ans maximum.

Ce seul chantier de sept ans représente un investissement de 750 millions de FCFP, et mobilise une vingtaine de professionnels la moitié de l’année (les travaux cessent lors de la saison des pluies) : quatre agents de Marama Nui, quinze sous-traitants des entreprises GLC, Moana Service, Ti Ai Moana, JPTTC et Tuhei.

Ces travaux s’inscrivent dans le programme global de réhabilitation mené par Marama Nui, représentant un investissement de 4 milliards de FCFP, sur une durée de quinze ans, pour tous ses ouvrages. Le prochain chantier sera sur Papenoo, pour une durée prévisionnelle de cinq ans.

Ces travaux de sécurité et de sûreté permettent d’exploiter pleinement les ouvrages et ainsi d’augmenter la production des ouvrages hydroélectriques, ce qui améliore le mix énergétique,conformément au plan de transition énergétique de la Polynésie.

Depuis la fin des années 80, Marama Nui a aménagé cinq vallées de Tahiti : Vaite, Vaihiria, Faatautia, Titaaviri, Papenoo. Les quinze centrales dont elle a la charge produisent en moyenne 165 millions de kWh pour une puissance installée totale de 47,2 MW. Ce qui couvre en moyenne 35 % des besoins énergétiques de Tahiti par l’hydroélectricité – énergie propre – réduisant ainsi la production de CO2 de 125 000 tonnes/an.

Lors du rachat de la société Marama Nui, EDT ENGIE s’est engagé à travailler de façon exemplaire et à réhabiliter l’écosystème des vallées, berceaux de la biodiversité.

Le Groupe EDT ENGIE s’est engagé à travers plusieurs mesures (formation des personnels,contrôle des qualités d’eau en phase de travaux, mise en place d’exigencesenvironnementales pour les prestataires, pêches préventives de sauvegarde, etc.) à réduire l’impact environnemental de tous ses équipements. Le tourisme vert est particulièrement actif dans les vallées aménagées, riches d’une faune et d’une flore endémiques protégées.

Source: EDT

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close