A 44 ans, il se fait greffer un pénis et peut avoir sa première relation sexuelle

Andrew Wardle est né il y a 44 ans sans pénis, une malformation extrêmement rare qui touche une personne sur vingt millions dans le monde.

Enfant, il a subi une opération chirurgicale pour lui permettre d’uriner correctement, tout en apprenant à vivre sans organe sexuel. Non sans mal.

Des prélèvements sur un bras et une jambe

En 2012, relate le Daily Mail, Andrew Wardle fait une tentative de suicide. Son mal-être est finalement entendu par un urologue de l’hôpital de Londres qui organise pour lui une greffe de pénis. Non pas d’une autre personne mais provenant de sa propre peau, avec des prélèvements sur l’un de ses bras et l’une de ses jambes.

Une sonde injectant de l’eau saline lui permettra de gonfler le pénis pour obtenir des érections. L’opération, qui aura coûté quelque 57.000 euros (environ 6,5 millions de Fcfp) à Andrew Wardle, s’est bien déroulée.

“J’ai vécu 44 ans sans pénis et je me suis arrangé avec le fait de ne pas avoir de vie sexuelle pendant tout ce temps. Cela va me prendre du temps pour entrer dans la danse”, confie Andrew Wardle.

Le greffé devra toutefois patienter six semaines avant de pouvoir avoir la première relation sexuelle de sa vie.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close