A défaut du haut-commissaire, Raivavae reçoit le tavana hau

Le chef de la subdivision administrative des îles Australes, Patrick Naudin, a effectué une visite officielle à Raivavae, le mercredi 13 décembre 2017, suite à l’annulation forcée, due aux conditions météorologiques, de la première visite du Haut-commissaire de la République en Polynésie française, sur cette île.

Le nouveau tavana hau des Australes a été accueilli à l’aéroport par Joachim Tevaatua, maire de la commune de Raivavae, son conseil municipal ainsi que par les responsables des services de l’Etat et du Pays en présence d’un orchestre local.

Il s’est ensuite rendu à la Mairie de Rairua où les enfants de l’école primaire de Hataitararoa ont participé à l’animation de la cérémonie de levée des couleurs, par une magnifique interprétation de l’hymne national et de celui de la Polynésie française.

Le chef de la subdivision administrative des îles Australes a réaffirmé lors de sa rencontre avec les membres du conseil municipal de Raivavae, sa volonté d’être en permanence un interlocuteur attentif et a assuré que l’Etat continuerait à appuyer les projets de la commune afin, de les inscrire dans les dispositifs de financement existants en lien étroit avec le Pays.

A l’issue de cette réunion, Patrick Naudin s’est rendu à la brigade de gendarmerie où le Commandant Teamo Degage lui a présenté le personnel et les moyens d’action des forces de l’ordre sur l’île ainsi que le travail de prévention effectué auprès des élèves des écoles de l’île.

Il s’est ensuite déplacé sur différents sites pour constater l’état d’avancement de plusieurs chantiers en cours sur l’île, notamment :

  • la mise en conformité et la reconstruction partielle de l’école d’Hataitararoa dont le projet a été initié en 2014 et qui permettra à accueillir les élèves dans de meilleures conditions. Les études préalables ont été financées par le Fonds intercommunal de péréquation (FIP) à hauteur de 2,6 millions de FCFP. Le coût total de ces études est estimé à 3,3 millions de FCFP.

Les coûts des travaux y compris la démolition de l’ensemble des anciens bâtiments d’enseignement s’élèvent au total à 233,2 millions de FCFP financés par le FIP à hauteur de 221,5 millions de FCFP (95% du coût des travaux).

  • les classes provisoires accueillant les élèves du primaire

Elles ont été mises en place par la commune de Raivavae lors de la rentrée scolaire 2017 pour permettre à 71 élèves de poursuivre normalement leur scolarité, le temps de la réalisation des travaux dans l’école de Hataitararoa, de Mahanatoa.

  • le projet de construction d’une salle omnisports à Anatonu

La commune de Raivavae ne dispose pas à ce jour de salle de sports couverte. Ce projet a été initié en 2010 et a fait l’objet de plusieurs modifications pour tenir compte de l’évolution des besoins de la population de Raivavae et notamment, en vue de l’organisation des prochains jeux inter-îles des Australes qui se dérouleront à Raivavae en 2020.

Le coût des travaux sont estimés à 180 millions de FCFP.

  • les travaux de la deuxième tranche du schéma directeur d’alimentation en eau potable (SDAEP) de Raivavae consistant en la production, le traitement, le stockage et la distribution d’eau potable dans la zone Sud de l’île de Raivavae. Ils sont co-financés par l’Etat et le Pays à parts égales (Contrat de projets) à hauteur de 169,5 millions de FCFP. La production et la distribution d’eau potable sont une priorité des élus, notamment dans le cadre du développement économique et touristique de l’île.

La commune de Raivavae a donc souhaité poursuivre les travaux d’adduction en eau potable en proposant le projet d’une troisième tranche correspondant à l’extension du réseau de Vaiuru vers Rairua, dont le coût est estimé à 135,3 millions de FCFP.

Ont également été évoqués le projet du futur centre d’enfouissement technique (CET) et celui de la construction d’un centre d’incendie et de secours (CIS) pour que les sapeurs-pompiers volontaires de l’île puissent remplir pleinement leurs missions de sécurité et de proximité de la population.

Enfin, le Tavana Hau des Australes s’est entretenu avec les professeurs du groupement d’observation dispersé (GOD) qui accueille actuellement 27 élèves de niveaux 6ème et 5ème.

Au terme de son déplacement, le chef de la subdivision administrative a remercié ses différents interlocuteurs pour l’accueil qui lui a été réservé et a réaffirmé la volonté de l’Etat d’accompagner les communes des Australes dans leurs projets de développement. Il a également relevé que l’île de Raivavae, avec ses extraordinaires motu, ses sites remarquables dont le mont Hiro, son artisanat et son authenticité, présente un réel potentiel en matière de développement touristique.

Compte-rendu: haut-commissariat

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close