A J-4 de la création du nouveau bloc autonomiste…

Edouard Fritch appelle au rassemblement pour l’avènement d’un nouveau parti autonomiste, samedi 20 février à partir de 8h30. Le point à J-4…

Le congrès constitutif du mouvement – dont le nom devrait être « Mana Huiraatira » – se tiendra dans la salle polyvalente Aorai Tini Hau à Pirae, commune dont Edouard Fritch a repris les commandes en mars 2014.

C’est donc dans son fief que l’actuel chef de l’exécutif local va ouvrir une nouvelle page de l’histoire politique polynésienne, comme pour mieux refermer celle consacrée à sa longue carrière passée au Tahoeraa dans lequel il ne se reconnaît plus aujourd’hui. Et tant pis pour ses détracteurs qui pronostiquent déjà une fin comparable à celle de TTA (To Tatou Ai’a avec Gaston Tong Sang). Le contexte a radicalement changé.

A la tête du Pays depuis un an et demi, le président Fritch a imposé un nouveau style, une nouvelle gouvernance fondée sur la transparence et la concertation; ce qui n’a pas été sans irriter ses anciens amis, l’accusant de ne pas savoir gouverner…Mais par cette approche plus humble, il a gagné à sa cause d’autres soutiens plus précieux, notamment parmi les maires qui, plus que quiconque, sont à l’écoute des attentes de la population.

Pas plus tard qu’en début de semaine, l’ancien tavana Patrice Jamet et son équipe municipale se sont publiquement ralliés à Edouard Fritch, voyant en lui « cette capacité à créer le changement » auquel la Polynésie aspire, d’où un rapprochement avec Nicole Sanquer, également élue au conseil municipal de Mahina. Ce n’est pas un cas isolé, loin de là.

Fort de cette mobilisation communale, sur l’ensemble de la Polynésie française, le futur parti autonomiste s’assure d’emblée une bonne représentativité.

Pour ce qui est du programme de samedi 20 février, sachez que le public et les officiels sont attendus sur place à partir du 7h jusqu’à 9h25, heure à laquelle est prévue l’ouverture officielle du congrès par un chant d’accueil suivi des hymnes.

Parmi les autres temps forts de la matinée, retenons que le logo et les statuts seront dévoilés à partir de 9h40. Quant à l’élection du président du mouvement, elle interviendra peu après 10 heures, charge à celui-ci ensuite de présenter les membres du comité directeur et du conseil politique. A ne rater sous aucun prétexte enfin, le discours du président qui, à n’en pas douter, tracera le cap des actions pour les mois et années à venir.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close