A la gloire du tapa, lien culturel entre les peuples d’Océanie

Heremoana Maamaatuaiahutapu, accompagné de la déléguée du territoire de Wallis et Futuna, Malia Gaveau, a présenté, ce lundi après-midi, à la présidence, les grandes lignes du  « Festival des tapa, lien culturel d’Océanie » qui aura lieu du 10 au 23 novembre, à Tahiti.

Cette manifestation internationale organisée par la Délégation de Wallis et Futuna en Polynésie française et l’Association Tapa du Pacifique, rassemblera une douzaine d’archipels et d’Etats du Pacifique, notamment Wallis et Futuna, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Tonga, Samoa, Fidji, Hawaï, l’île de Pâques (Rapa Nui), Vanuatu et les îles Cook. Viendront de ces îles des porteurs de traditions, des artisans, des anthropologues et des conservateurs de musées, auxquels se joindront des représentants d’institutions internationales tels que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ou le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (SPC/CPS).

Placé sous le triple haut-patronage du président de la Polynésie française, de la présidente du gouvernement de Nouvelle-Calédonie et du président de l’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna, ce Festival, soutenu également par le Ministère des outre-mer et le Ministère de la Culture, en métropole, regroupera un ensemble d’évènements.

Cinq expositions seront en effet proposées : au Musée de Tahiti et des îles « Tapa d’Océanie d’hier et d’aujourd’hui », à la Maison de la Culture-Te Fare Tauhiti Nui «Tapa contemporains d’Océanie », au Centre des Métiers d’Art-Te Pu « Tapa et déclinaisons », à la galerie des Tropiques « Les artistes et le tapa, regards croisés », et, à la galerie Winkler, « Du ngatu à soi : Dagmar Dyck ».

Par ailleurs, trois journées de démonstrations de fabrication de tapa sont organisées à la mairie de Pirae, les 11, 12 et 13 novembre, sous forme d’ateliers de battage d’écorces, de teintures, de décor d’un tapa communautaire avec ateliers publics. Huit conférences sur le tapa seront également données à la Maison de la Culture-Te Fare Tauhiti Nui les 12, 13, 17, 18 et 19 novembre. Enfin, moment fort de ce Festival, un colloque international sur la préservation du patrimoine culturel immatériel aura lieu à la mairie de Pirae. Il portera notamment sur l’importance du classement du tapa au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “A la gloire du tapa, lien culturel entre les peuples d’Océanie

  • 5 novembre 2014 à 23 h 57 min
    Permalink

    Ouais… Le tapa cent balles surtout…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close