A quand un Conseil des hommes ?

Le haut-commissaire de la République, René Bidal, s’est entretenu avec dix membres du bureau du Conseil des femmes de la Polynésie française qui vient de célébrer ses 35 années d’existence.

La délégation était conduite par la présidente de la fédération, Chantal Galenon.

Le Haut-Commissaire a insisté sur le rôle majeur que joue cette fédération dans l’éducation et le soutien des familles en général mais aussi dans la défense des femmes victimes de violences. Une initiative similaire pour les hommes trouverait pleinement sa justification pour lutter contre les comportements de certains hommes qui sont nombreux à penser que battre une femme est normal et que l’acte lui-même permet d’affirmer sa virilité.

Cette approche inqualifiable doit être combattue par les hommes eux même, au sein d’une structure qui devrait s’inspirer du Conseil des femmes pour expliquer et faire comprendre l’exemple que donne la fédération et qu’un conseil des hommes voit le jour pour créer des groupes de parole et favoriser un changement des comportements.

Le Conseil des femmes a pour but de regrouper les associations s’occupant de la condition et des droits des femmes, des enfants et des familles en Polynésie française. La fédération regroupe actuellement 13 associations féminines de la Polynésie française.

Communiqué du haut-commissariat

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close