Accord de coopération pour un Pacifique connecté

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais Murray McCully, le Premier ministre des îles Cook, Henry Puna, le Premier ministre de Niue, Toke Talagi, et le représentant de Tokelau, ont signé, jeudi, à Auckland, en Nouvelle-Zélande, un accord de coopération relatif à un projet international de connectivité du Pacifique.

La signature s’est déroulée en présence également du gouvernement des Samoa et de la Banque asiatique de développement, avec une vision commune d’un accès internet à très haut débit fiable et abordable pour les populations du Pacifique, et notamment du triangle polynésien, y compris dans les îles les plus isolées. La mise en place de tels équipements va permettre le développement d’outils importants pour l’éducation, la médecine et constitue un socle désormais indispensable pour la vie économique et sociale de ces archipels.

02-04-2016 COOPERATION CABLES SOUS MARINS (3)

Dans la lignée de ce qui a été mis en œuvre avec succès, sur la thématique de l’environnement, avec le groupe des dirigeants polynésiens (PLG, Polynesian leaders group), concrétisé par la signature d’un accord à la COP 21 à la fin de l’année dernière à Paris, le Président s’est félicité de cette nouvelle étape qui permet de réunir de nouveau les états et territoires du triangle polynésien autour d’un projet commun, structurant et utile aux populations de nos îles.

Un tel projet va permettre, pour la Polynésie française, de mener à bien la mission de sécurisation du câble Honotua reliant Tahiti à Hawaii, tout en faisant bénéficier nos voisins du Pacifique de l’expertise reconnue de l’OPT (Office des Postes et Télécommunications) dans ce domaine, a souligné le président Fritch.

L’accord signé prévoit que, d’ici la fin juillet 2016, les représentants des différentes entités en rapport avec ce projet, rassemblés dans un groupe de travail, présenteront aux gouvernements concernés des solutions pour un câble sous-marin dans la région Pacifique, avec recours aux satellites, pour les îles les plus isolées qui ne pourraient pas être desservies par câble sous-marin.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close