Afrique du Sud : la justice autorise le commerce intérieur de la corne de rhinocéros

La décision d’un juge sud-africain de lever le moratoire sur la vente de cornes de rhinocéros mis en place en 2009 pour lutter contre le braconnage qui décime l’espèce tranche provisoirement un débat engagé depuis quelques années entre opposants et partisans de la légalisation. Sans remettre en cause le moratoire sur le fond, le juge Francis Legodi du tribunal de Pretoria estime que sa mise en place n’a pas suivi la bonne procédure.

Depuis 2009, le braconnage a explosé en Afrique du Sud. Le pays abrite 80 % des rhinocéros vivant encore dans le monde. En 2014, 1 215 rhinocéros ont été massacrés, pour la plupart dans le célèbre parc Kruger, un chiffre qui devrait être battu en 2015. Le trafic alimente un marché clandestin de la médecine traditionnelle asiatique, notamment au Vietnam et en Chine, où l’on prête des vertus thérapeutiques à la poudre de corne.

« Succès total »

Des éleveurs sud-africains de rhinocéros avaient saisi la justice en septembre pour obtenir le droit de vendre légalement les cornes de ces animaux, estimant que cette mesure permettrait de porter un coup massif au braconnage. Cette décision du tribunal pourrait en effet pousser le gouvernement sud-africain à plaider pour une levée de l’interdiction mondiale du commerce de la corne, une mesure qui permettrait de mieux l’encadrer, lors du congrès de la Cites (Convention sur le commerce d’espèces sauvages menacées) qui doit se tenir l’an prochain à Johannesburg.

« C’est un succès total, il n’y a plus d’interdiction de vendre de la corne de rhinocéros » en Afrique du Sud, s’est félicité GF Heyns, l’avocat d’un des plaignants. « Le jugement signifie qu’il est légalement possible de vendre de la corne de rhinocéros en Afrique du Sud mais il faudra obtenir un permis », délivré par les services nationaux de protection de l’environnement, a expliqué Izak Du Toit, l’avocat d’un des plaignants. « Ce n’était pas possible avant aujourd’hui », a-t-il ajouté.

« Nous devons étudier le contenu du jugement avant (…) Lire la suite sur lemonde.fr

Afrique du Sud : la justice autorise le commerce intérieur de la corne de rhinocéros
Source: Yahoo Sciences

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close