Air Tahiti vante les atouts du Titanium Seat

En juin 2015, au salon international de l’aéronautique du Bourget, Air Tahiti s’engageait pour le renouvellement complet des sièges de sa flotte d’ATR.

Les nouveaux sièges, ultramodernes, ont été conçus par la société française Expliseat et bénéficient de nombreuses technologies brevetées.

Arrivés à Tahiti courant mai, après deux mois d’acheminement par bateau, ces nouveaux sièges sont progressivement installés sur les neuf ATR de la compagnie, au fur et à mesure des visites de maintenance programmées. Ainsi tous les ATR 72 seront-ils équipés avant la fin juillet et les deux ATR 42 en septembre prochain.

Le siège Titanium Seat a tout d’abord été développé en version triplace pour des Airbus A320 et Boeing 737, opérant en moyen courrier. Air Tahiti est le quatrième client d’Expliseat.

Pour les besoins d’Air Tahiti, Expliseat a développé une version biplace. Air Tahiti est ainsi le client de lancement du Titanium Seat pour avions régionaux (type ATR) ; l’équipement d’avions de type ATR est donc une première mondiale.

Depuis, convaincu des qualités de ce nouveau siège et de son attrait pour sa clientèle, l’avionneur ATR a également signé un contrat avec Expliseat et propose dorénavant le Titanium Seat dans son catalogue d’équipement des ATR.

Un siège « high-tech » 100% français, issu de technologies innovantes

Le prototype du Titanium Seat a été présenté pour la première fois en mars 2013. Ce nouveau siège, révolutionnaire est constitué de matériaux ultra-légers, comme le titane ou des matériaux composites en carbone, et fait appel à de nombreuses technologies brevetées (12 brevets spécifiques enregistrés).

La courbe du dossier a été développée par un laboratoire d’ergonomie français (IFSTTAR), pour permettre un déploiement de toutes les vertèbres et éviter ainsi les douleurs dorsales.

La tablette est fabriquée grâce à un procédé de mise en forme de composite qui n’est utilisé aujourd’hui que dans le domaine spatial.

Le Titanium Seat est le premier siège en composite à être certifié dans le monde. Il a, par ailleurs, reçu la certification européenne garantissant de sa robustesse.

Sa fabrication est confiée à des sous-traitants œuvrant dans l’industrie aéronautique, tous français. L’assemblage final des sièges est réalisé à Montauban, dans la région toulousaine, en France.

Le siège biplace Titanium Seat pèse environ 10 kg et est ainsi, quasiment deux fois plus léger que les sièges actuellement disponibles sur le marché aéronautique. Globalement, avec le remplacement des sièges sur toute sa flotte d’ATR, Air Tahiti espère gagner entre 450 et 550 kg sur le poids total d’un appareil, selon le type d’avion.

Plus de passagers et de marchandises pour certaines destinations

Ce gain de poids permettra, sur certaines destinations actuellement limitées en charge, de transporter plus de passagers ou de fret. En effet, en raison de contraintes opérationnelles (comme par exemple une piste courte, un obstacle en bout de piste, un surplus carburant à emporter…), pour un certain nombre des îles desservies, la « charge marchande » offerte (c’est-à-dire le nombre des passagers, leurs bagages et le fret que l’avion peut transporter) est limitée.

Le nombre de passagers embarqués ou la quantité de fret sont ainsi inférieurs aux capacités de l’appareil et la totalité des sièges ne peut être proposée à la vente.

Avec les nouveaux sièges Titanium Seat, Air Tahiti espère pouvoir transporter 2 à 4 passagers en plus, selon les destinations, ou leur équivalent poids en fret.

Ainsi pour les Marquises pour lesquelles un vol direct Tahiti/Nuku Hiva est actuellement limité à une moyenne de 55 passagers (alors que les ATR72 disposent de 68 sièges), avec les Titanium Seat, 59 passagers – ou leur équivalent poids en fret – pourront dorénavant être transportés.

D’autres destinations bénéficieront de cette évolution comme par exemple :

– les Gambier => 58 places seront proposées contre 54 actuellement ;

– Tureai => 54 places contre 51 actuellement ;

– Maupiti => 37 places à compter de septembre* contre 35 actuellement. (* quand ces nouveaux sièges seront installés sur les ATR42).

Gain de poids et robustesse, avec ses nouveaux sièges Titanium Seat, Air Tahiti s’engage davantage dans la modernité.

Communiqué Air Tahiti

Télécharger l'article en PDF

2 pensées sur “Air Tahiti vante les atouts du Titanium Seat

  • 18 juin 2016 à 18 h 02 min
    Permalink

    bonjour,je viens de voyager de Papeete à Paris les sièges sont vraiment inconfortables tres difficiles d’allonger ses jambes et de se retourner peut etre que je suis difforme 1,80 pour 105 kg désolé tres mauvais voyage pour que vous puissiez gagner quelques centimetres

    Répondre
  • 19 juin 2016 à 18 h 19 min
    Permalink

    c’est joli mais pas très confortable. De tels sièges destinés aux passagers des iles, on aimerait voir les grands de votre compagnie – s’asseoir durant 3 h à 4 h de vols – de tous les éloges – ces sièges ne font pas l’unanimité – on a l’impression d’avoir des fesses en compote à l’arrivée – c’est déplaisant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close