Apetahi est la 194ème tortue relâchée par Te Mana o te moana depuis 2005

 

En présence du ministre en charge de la Recherche, Patrick Howell, la tortue Apetahi a recouvré la liberté, ce samedi, à la clinique pour tortues marines de Moorea.

Découverte par les gendarmes de Raiatea, le 11 avril dernier, avec un trou de flèche de fusil harpon perforant sa tête, retournée sur le dos dans une maison abandonnée, cette tortue a pu être rapatriée à la clinique de Moorea, et soignée en urgence. Après cinq mois de soins et d’attention, elle a pu être remise en liberté.

Cette tortue est la 194ème relâchée depuis 2005 après soins vétérinaires et attention particulière de l’équipe de soigneurs, biologistes, vétérinaires et bénévoles de l’association Te mana o te moana. Mesurant 85 cm de longueur de carapace et étant proche de 60 kilos, cette tortue est la plus grande tortue verte reçue à la clinique depuis son ouverture en 2004. A cette taille, son âge peut être estimé au moins à quinze ans et donc en capacité de se reproduire.

dsc_0737

Contrairement aux tortues vertes juvéniles et sub-adultes qui sont omnivores, les adultes sont herbivores et une recherche particulière d’algues a été nécessaire pour nourrir cette tortue. S’agissant d’un « jeune adulte », il a été décidé de poser un petit émetteur Argos sur la carapace de cette tortue afin de suivre ses mouvements dans les prochains mois et mieux comprendre le cycle de vie des tortues vertes rencontrées dans les eaux polynésiennes.

Ces informations sur les suivis migratoires des tortues marines menés par la Direction de l’environnement (DIREN) depuis 2006 et plus récemment par l’association relèvent d’un intérêt majeur dans le cadre du plan de gestion des espèces marines emblématiques développé par le Pays et dans le cadre futur de la “Grande aire marine gérée” à l’échelle de la ZEE polynésienne.

La dernière tortue suivie par la clinique de Moorea était “Tereori”, la tortue parrainée et relâchée par le président Edouard Fritch, le 28 mars 2015. Cette tortue verte de 60 cm pour 24 kilos avait été trouvée, quelques mois plus tôt, blessée et mourante sur le récif de Raiatea. Apres son lâcher au nord de l’ile de Moorea, sa balise a émis pendant 180 jours. La tortue a parcouru 2850 kilomètres vers le Nord, puis s‘est stabilisée à l’Ouest de l’archipel des Marquises.

Le ministre de la Santé et de la Recherche, Patrick Howell, a pu découvrir toutes les actions scientifiques et de recherche menées par l’association Te mana o te moana, qui fête ses douze années d’existence.

Depuis sa création, l’association a sensibilisé plus de 80 000 scolaires sur les mammifères marins, les récifs coralliens et les tortues marines.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close