APF: la 28ème voix du groupe Tapura se rétracte

A l’ouverture de la 8ème séance de la session budgétaire, ce jeudi matin à l’assemblée de la Polynésie française, Rudolph Jordan n’était pas présent dans l’hémicycle.

C’est l’information du jour! L’élu orange de Bora Bora (ISLV) qui avait quitté le groupe Tahoeraa huiraatira pour renforcer le camp des pro-Fritch, a finalement fait machine arrière.

En début de semaine, la « 28ème voix » avait bien déposé sa lettre de démission à la présidente du Tapura, Sylvana Puhetini, laissant le soin à celle-ci de la transmettre aux instances compétentes. Ce qui a été fait.

Mais voilà qu’aujourd’hui, après avoir été aperçu au côté du gouvernement pour la pose de la première pierre du collège-lycée de l’île, Rudolphe Jordan a décidé de se rétracter. Sans raison. Et de regagner « l’enclos » orange…, comme l’a si bien dit récemment le président-délégué du mouvement, Marcel Tuihani, actuel locataire du perchoir.

Le représentant Jordan était absent, ce matin, dans l’hémicycle mais il a laissé procuration à une élue orange, en l’occurrence: Patricia Amaru. Histoire de marquer son retour à la maison.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close