APF: le Tahoeraa et l’UPLD tiennent leur commission d’enquête

Ouverture de la troisième séance de la session budgétaire, ce jeudi matin, à l’assemblée de la Polynésie française.

Huit dossiers figuraient à l’ordre du jour des travaux dont un sujet particulièrement polémique puisqu’il a trait à la création d’une commission d’enquête « chargée de recueillir tous les éléments d’information sur la réforme fiscale, y compris l’évolution de la fiscalité communale et le financement de la protection sociale généralisée ».

Portée par le président de l’institution, Marcel Tuihani, cette proposition a recueilli – sans surprise – une majorité de voix (33) dans l’hémicycle, les groupes Tahoeraa et UPLD voyant chacun un intérêt à mener des investigations complémentaires sur les sujets en question. « Malgré l’annonce de transparence sur ces travaux, force est de constater que les représentants de l’APF ne sont pas informés des projets du gouvernement », peut-on lire dans le rapport de présentation.

Pour le rapporteur, il a une fois de plus réfuté toute « démarche inquisitoriale ». Sans vraiment convaincre…Quant à Tony Géros, il a laissé entendre que si le but était de « déstabiliser » le gouvernement, tel n’était pas l’intention de son groupe.

Dans les rangs du Tapura et de A Ti’a Porinetia, John Toromona et Philip Schyle ont à tour de rôle rejeté l’opportunité d’une telle initiative sans réellement comprendre les motivations du rapporteur. Aux yeux du représentant-maire de Arue, les trois raisons alléguées par Marcel Tuihani sont sans fondement. Et d’affirmer que cette « mascarade » ne vise qu’à installer « un doublon de gouvernement » à Tarahoi, ou encore « un doublon de président occulte ». Il craint notamment que cette commission d’enquête ait « pour mission d’imposer insidieusement ses directives » conformément au rapport qui en découlera « au plus tard dans un délai de six mois » selon l’article 4 de la délibération.

En tout état de cause, les deux groupes autonomistes ne participeront pas aux travaux pour lesquels un budget de 3,5 millions de Fcfp sera consacré. Ce qui pose la question de la composition et du bon fonctionnement de la dite commission dont les douze membres ont d’ores et déjà été désignés. La première réunion est programmée le 16 octobre 2015.

En l’absence du président du Pays, Edouard Fritch, ou de son vice-président, c’est le ministre de culture, Heremoana Maamaatuaihutapu – venu soutenir par ailleurs la création du code du patrimoine – qui a défendu la position du gouvernement sur ce texte.

 

 

Télécharger l'article en PDF

3 pensées sur “APF: le Tahoeraa et l’UPLD tiennent leur commission d’enquête

  • 2 octobre 2015 à 16 h 45 min
    Permalink

    Et ça continue , Marcel Tuihani et sa bande de marionnettes du tahoeraa qui veulent contrôler les travaux du gouvernement . Pourquoi on n'avait pas pensé à créer cette meme commission à l'époque de Flosse , on aurait évité l'affaire sushis de 2004 où le père Tuihani est impliqué pour détournement de fonds

    Répondre
  • 2 octobre 2015 à 23 h 29 min
    Permalink

    Bonsoir

    Nous somme un groupe de particulier disposant d’un capital qui servira à octroyer des prêts aux personnes en difficulté financière , avec un taux de 2% de réduction . vous pouvez nous contacter Par E-mail: mariechantal688@gmail.com
    Pour en savoir plus sur nos conditions d'emprunt de crédits .

    Merci

    Répondre
  • 2 octobre 2015 à 23 h 29 min
    Permalink

    Bonsoir

    Nous somme un groupe de particulier disposant d’un capital qui servira à octroyer des prêts aux personnes en difficulté financière , avec un taux de 2% de réduction . vous pouvez nous contacter Par E-mail: mariechantal688@gmail.com
    Pour en savoir plus sur nos conditions d'emprunt de crédits .

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close