Appel de détresse en mer: de l’utilité du téléphone satellite

Lundi 22 mai 2017 à 7 heures, le JRCC Tahiti a reçu un appel de détresse par téléphone satellite, provenant de deux personnes se trouvant à bord de leur radeau de survie au large de Moorea.

Les naufragés avaient dû abandonner leur voilier de 15 mètres qui, suite à une voie d’eau, commençait à couler.

Le JRCC leur a demandé de déclencher leur balise de détresse pour suivre l’évolution de leur position initialement communiquée par GPS.

Après avoir relayé par radio VHF la détresse à tous les navigateurs sur zone, le JRCC a engagé, sous l’autorité du Haut-commissaire de la République, l’hélicoptère Dauphin interadministrations. Un voilier a répondu à l’appel du JRCC et s’est dérouté pour rejoindre leur position. Ils ont finalement été hélitreuillés et déposés sains et saufs à l’hôpital du Taaone à 8h50.

Ce sauvetage démontre que l’utilisation de moyens de communication (VHF et téléphone satellite) et de localisation (GPS et balise de détresse) permet de renforcer la rapidité et
l’efficacité des secours.

Communiqué

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close