Après cinq années de croissance touristique mondiale…

En cette Journée mondiale du Tourisme, chacun des état membres de l’OMT célèbre « le milliard de possibilités offertes » par ce secteur. Puisse la destination Tahiti et ses îles en prendre un jour conscience…

Véritable force de transformation, le tourisme fournit des moyens de subsistance et aide à réduire la pauvreté, améliorant les conditions de vie de millions de personnes.

À l’heure actuelle, le tourisme international apporte une part de 1,5 milliard de dollars au commerce mondial et représente 30% des exportations de services à l’échelle mondiale, proportion qui atteint 45% dans les pays les moins avancés (PMA). Le tourisme joue également un rôle essentiel pour favoriser l’entente interculturelle et contribuer à la protection du patrimoine culturel et naturel.

Le tourisme, qui a connu cinq années consécutives de croissance, est un secteur ayant grandement contribué à la reprise économique par la création d’emplois et de possibilités pour des communautés de nombreuses régions du monde. Avec l’augmentation de 4% du nombre d’arrivées de touristes internationaux au cours du premier semestre 2015, le secteur poursuit sa trajectoire positive qui, d’après les estimations, devrait lui permettre d’atteindre 1,8 milliard de touristes internationaux d’ici l’année 2030.

« Chaque fois que nous voyageons, nous participons à une dynamique mondiale capable de favoriser le développement inclusif, de créer des emplois et de bâtir les sociétés durables que nous souhaitons pour notre avenir, » a dit Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT. « Cette dynamique contribue également à l’édification d’une meilleure compréhension mutuelle et à la protection de notre patrimoine naturel et culturel commun », a-t-il ajouté.

Rappelons que la Journée Mondiale du Tourisme a été célébrée à partir de 1980, à l’initiative de l’OMT (organisation mondiale du tourisme). C’est la date du 27 septembre qui a été retenue pour marquer l’anniversaire de l’adoption des statuts de l’OMT en 1970.

L’objectif principal est la prise de conscience de l’importance du tourisme du point de vue social, culturel, économique et même politique.

Dans de nombreuses régions du globe, le tourisme arrive en tête des activités économiques, avec ses répercussions sur l’emploi, le brassage des populations, l’ouverture au monde et la circulation de l’information…

Le tourisme et ses travers (urbanisation anarchique, tourisme sexuel, …) font malheureusement souvent la une de l’actualité et ce n’est pas sans raisons que la journée du 2 juin est consacrée au tourisme responsable et respectueux.

Sur un peu plus d’un milliard de touristes comptabilisés en 2012 à l’échelle mondiale contre seulement 25 millions en 1950, la France occupait la première place des destinations avec 84 millions d’entrées, suivie des Etats-Unis (66,7 millions), de l’Espagne (58,7 millions), de la Chine (57,7 millions) et de l’Italie (46,1 millions). Quant à la Polynésie française, lentement mais sûrement, elle remonte la pente avec un objectif de 200 000 visiteurs, cap qu’elle avait dépassé au début des années 2000 grâce au boom (artificiel ?) de la croisière. Le chiffre d’affaires du tourisme totalise bon an mal an 38 milliards de Fcfp.

IMG_5847

Arrêtons-nous un instant sur le message délivré par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

« Cette année, la célébration de la Journée mondiale du tourisme met en lumière le potentiel du tourisme comme vecteur de développement socioéconomique au niveau mondial. Avec plus d’un milliard de touristes internationaux qui sillonnent désormais le monde chaque année, le tourisme est devenu une grande force de transformation, qui fait une réelle différence dans la vie de millions de personnes.

Le potentiel du tourisme en matière de développement durable est immense. Un des secteurs les plus dynamiques en termes de création d’emplois au monde, le tourisme fournit d’importants moyens de subsistance et contribue à lutter contre la pauvreté et à faciliter l’instauration d’un développement inclusif.

Fondé sur la rencontre entre des populations différentes, le tourisme peut favoriser la compréhension multiculturelle et sensibiliser à la nécessité de préserver le patrimoine culturel et naturel.

Au moment où le monde s’apprête à adopter un nouveau programme de développement durable, le tourisme doit être mis en valeur pour sa capacité à créer des emplois, à promouvoir les cultures locales et à se faire le champion de la préservation et de l’exploitation durable des habitats marins et terrestres.

Œuvrons ensemble à tirer le plus grand parti possible de l’immense potentiel du tourisme pour l’instauration d’une croissance économique inclusive, la protection de l’environnement et la promotion du développement durable ainsi que d’une vie de dignité pour tous. »

Sources: Wikipédia et site JMT.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close