Après la Catalogne, la Corse se prend à rêver!

 

Le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a salué la « naissance de la République de Catalogne », vendredi 27 octobre, dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

« Nous exprimons notre solidarité à l’égard de son gouvernement et de son peuple », a proclamé le dirigeant de Corsica Libera mouvement indépendantiste.

« Le gouvernement espagnol, poussé par les franges les plus extrémistes de ses partisans, a fait preuve d’une irresponsable intransigeance, le conduisant à décider l’abolition de l’autonomie catalane et la destitution de son gouvernement démocratique », affirme-t-il, estimant que le parlement catalan a refusé « l’abaissement de sa démocratie et l’humiliation de son peuple ».

Jean-Guy Talamoni dit craindre « une forte aggravation des tension » et en appelle à « tous les démocrates européens » qui « doivent soutenir un peuple qui ne demande qu’à exercer librement ses droits naturels et inaliénables ».

La crise catalane intervient alors que les Corses sont appelés aux urnes pour de nouvelles élections territoriales les 3 et 10 décembre. Elles pourraient de nouveau porter au pouvoir les candidats nationalistes, qui se présentent unis pour obtenir un statut d’autonomie.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close