Après la vanille, le rhum de David Moux primé au concours général agricole

Le président Edouard Fritch tient à féliciter David Moux et son fils Rony de la distillerie Moux pour l’obtention de la médaille d’argent dans la catégorie « Punchs au rhum / Punch Schrubb » au concours général agricole de Paris – Edition 2018, pour son produit Tamure dream : liqueur d’orange de Tamanu 45°.

Il tient à saluer la persévérance, le savoir-faire et l’esprit d’innovation dont fait preuve la famille Moux qui s’est lancé dans la canne à sucre dans les années 80.

Planteur de canne à sucre depuis 1982, à Atimaono, David Moux est le premier à obtenir l’autorisation de distiller en 1992. Il vend une partie de sa canne, en jus, au marché de Papeete et l’autre partie de la production sert à la fabrication de rhum, dans sa distillerie installée au cœur de ses 17 hectares de cannes. Sa gamme « Tamure Rhum » comprend aujourd’hui une dizaine de produits différents :

  • Rhum ambré 12 ans d’âge, vieillit en fût de chêne
  • Rhum ambré 3 ans d’âge 47° et Rhum ambré vanille 3 ans d’âge 47°
  • Rhum blanc 47° et Rhum blanc 47° vanille
  • Rhum brun 45 °
  • Rhum blanc 38° et Rhum brun 38°, idéal pour la cuisine (punch, pâtisseries…)
  • Tamuredream : liqueur d’orange de Tamanu 45°
  • Tamure punch 22° à la vanille
  • Sirop vanillé
  • Mignonnettes : « rhum ambré 3 ans d’âge 47° et rhum blanc 47°»

La Polynésie française participe, au salon international de l’agriculture à Paris, depuis plus de vingt ans. L’année dernière, la vanille de Tahiti a, également, été distinguée à ce concours puisqu’elle a reçu la médaille d’argent. A terme, la Polynésie française ambitionne de distribuer ses produits de qualité et primés autour d’un label « Tahiti » dans le réseau « Atouts France ».

Communiqué de la Présidence

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “Après la vanille, le rhum de David Moux primé au concours général agricole

  • 1 mars 2018 à 21 h 26 min
    Permalink

    Ce communiqué, élogieux à juste titre pour la famille Moux, est profondément trompeur pour les polynésiens en omettant de dire que c’est plus de 70 médailles, et beaucoup d’or, que les outremers ont obtenu cette année, la Polynésie française, 5 millions de KMS2 d’une biodiversité unique, une seule, de broy, et là tout est dit .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close