Argentine: le droit à l’avortement ne passe toujours pas

Après son adoption par les députés, les sénateurs argentins ont rejeté, jeudi 9 août, le projet de loi ouvrant le droit à l’avortement.

Trente-huit sénateurs ont dit « non » au texte prévoyant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pendant les 14 premières semaines de grossesse, 31 ont voté en faveur et deux se sont abstenus, selon les résultats officiels. Le projet de loi avait été adopté de justesse par les députés le 14 juin (129 voix pour, 125 contre).

Comment a été accueilli le vote ?

Le vote a été accueilli par des feux d’artifice et des cris de joie parmi les militants anti-IVG rassemblés à Buenos Aires devant le Congrès, où se déroulaient les débats. À l’autre extrémité de la place, les mines étaient dépitées, les larmes coulaient sur les visages des partisans de la légalisation de l’avortement.

Les pro-IVG étaient massivement rassemblés depuis mercredi matin aux abords du Congrès, brandissant les foulards verts, symbole des revendications d’avortement légal, libre et gratuit. Du côté des pro-IVG, une poignée de manifestants isolés ont incendié des palettes contre une des deux rangées de grilles séparant les deux camps et lancé des pierres sur les policiers anti-émeutes.

Toute la journée de mercredi, les foulards verts, symboles de la lutte pour le droit à l’avortement, ont été agités sur la place du Congrès, avec l’espoir, infime, que la loi soit adoptée. Mais le 9 août ne restera pas dans l’histoire du pays sud-américain comme la date de la (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close