Assises des Outre-mer: que chacun puisse s’exprimer…

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, et le président de la Polynésie française Edouard Fritch, ont pris part  ce mercredi matin à un comité d’orientation élargi des Assises.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de l’ensemble des acteurs de la démarche mais aussi les parlementaires, les maires, des représentants de la société civile.

La ministre a salué la mobilisation de chacun – Etat, Pays, communes et société civile – qui a permis de faire de ces Assises en Polynésie française une réussite. L’objectif de redonner la parole à la population a en effet été largement atteint, les organisateurs se sont déplacés dans chacun des cinq archipels pour offrir à tous ceux qui voulaient s’exprimer, la possibilité d’exposer leurs idées et leurs projets pour contribuer à bâtir l’avenir du territoire.

Cette réunion est une étape dans le déroulement des Assises, la consultation numérique continue, le concours d’innovation reste ouvert, le blog est toujours accessible et il est encore possible à chacun d’organiser son propre atelier. Annick Girardin a invité les Polynésiens à s’approprier tous les outils qui sont mis à leur disposition pour faire entendre leur voix.

Lancées en octobre 2017 et menées en étroite collaboration avec le Pays, les consultations se sont déroulées dans d’excellentes conditions et se sont terminées en décembre : 204 actions ont été discutées au cours des dix tables rondes qui ont réuni 270 experts et 566 projets ont été proposés au cours des dix-huit réunions publiques qui ont rassemblés plus de 850 personnes sur les cinq archipels, avec 80 heures de débats et d’échanges qui ont fait de ces Assises un grand moment de démocratie.

Les thèmes les plus abordés ont été les suivants : la continuité territoriale, les abris de survie, la formation professionnelle, le fait nucléaire, la défiscalisation, le développement du très haut débit, l’intercommunalité en Polynésie française etc.

Communiqué

Télécharger l'article en PDF

3 pensées sur “Assises des Outre-mer: que chacun puisse s’exprimer…

  • 24 janvier 2018 à 16 h 05 min
    Permalink

    Assises des Outre-mer: que chacun puisse s’exprimer…: au travers du filtre des services  » bien pensant des services de l’Etat et du gouvernement Tapura  » Il s’agit de ne pas gâcher le bilan de Fritch à la veillle des elections territoriales……

    Répondre
    • 24 janvier 2018 à 16 h 50 min
      Permalink

      Ndlr: c’est votre analyse que nous ne partageons pas! Tout comme, probablement, toutes celles et ceux qui ont participé aux réunions publiques et apporté leur contribution à ce débat de société.

      Répondre
  • 25 janvier 2018 à 5 h 49 min
    Permalink

    Puissions nous avoir tord …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close