Attaque à Paris: 9 minutes pour abattre l’assaillant, la réactivité de la police saluée

 

C’est un nouveau drame qui a frappé Paris en son cœur, ce samedi soir.

Un homme armé d’un couteau a attaqué au hasard des passants de la rue Monsigny, dans le 2e arrondissement. Une personne a été mortellement touchée, et au moins quatre autres ont été blessées, dont deux gravement, avant que le terroriste ne puisse être abattu par les forces de l’ordre. Laissant ce quartier très animé de la capitale sous le choc. Et rappelant aux Parisiens les sombres heures des attentats de janvier et novembre 2015.

Si cette nouvelle attaque terroriste, revendiquée par Daesh, sème de nouveau l’effroi, nombreux sont ceux à saluer la manière dont les forces de l’ordre ont pu réagir face aux événements. Car il aura fallu moins de dix minutes aux policiers pour se rendre sur place et mettre hors d’état de nuire l’agresseur. Une éternité, pour les victimes. Mais le signe d’une efficacité certaine, mise en avant par l’exécutif.

Un premier appel au « 17 » à 20h47

En effet, un premier appel a été passé au « 17 » à 20h47, selon le récit établi par le Premier ministre Edouard Philippe. « Dans les cinq minutes », les policiers étaient sur place et « moins de neuf minutes » après, l’auteur de l’attaque était abattu. Une « exceptionnelle réactivité » à laquelle le chef du gouvernement a tenu à rendre hommage, et qui a évité, selon lui, « un bilan plus lourd ».

Source: Yahoo Actualités

 

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close