Attaque au couteau: l’ami de l’assaillant incarcéré – Tahitinews

Attaque au couteau: l’ami de l’assaillant incarcéré

Attaque au couteau: l'ami de l'assaillant incarcéré

L’enquête sur l’attaque jihadiste au couteau perpétrée samedi soir à Paris s’est accélérée jeudi avec la mise en examen et l’incarcération d’un ami de l’assaillant, et les interpellations de deux femmes dans leur entourage.

Après quatre jours de garde à vue, Abdul Hakim A., un des amis de l’assaillant Khamzat Azimov, a été présenté jeudi à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste en vue de préparer des crimes d’atteintes aux personnes », selon une source judiciaire.

Il conteste « une quelconque participation »

Ce Franco-Russe de 20 ans a été arrêté dimanche à Strasbourg, et était suivi pour radicalisation islamiste depuis 2016. Le jeune homme est un très proche de Khamzat Azimov, qui a tué une personne et en a blessé cinq autres samedi dans les rues de la capitale. « Les enquêteurs cherchent à savoir s’il a pu influencer dans sa quête jihadiste Khamzat Azimov, voire avoir eu connaissance du projet de ce dernier », a indiqué une source proche de l’enquête.

Abdul Hakim A. a contesté « une quelconque participation » ou « implication » dans la préparation ou la commission de l’attentat ainsi que « tout lien récent » avec son ami, a souligné le procureur de Paris François Molins, lors d’une conférence de presse.

Lors d’une perquisition au domicile d’Abdul Hakim A., sept téléphones ont été saisis mais le portable qu’il utilisait le plus souvent demeure introuvable. Il a affirmé aux enquêteurs l’avoir perdu le matin même de son arrestation mais des investigations ont permis de déterminer qu’il avait envoyé à sa soeur, le soir de l’attentat, sur l’application de messagerie instantanée WhatsApp, « un chant djihadiste, souvent repris par l’Etat islamique », a précisé le procureur de Paris.

Deux femmes interpellées

Le procureur a également annoncé l’interpellation jeudi à Paris de deux jeunes femmes « proches » de Abdul Hakim A. et de Khamzat Azimov, dans le cadre de l’information judiciaire ouverte notamment pour assassinat et tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste.

L’une d’elles, Inès Hamza, est une jeune Francilienne radicalisée qui s’était mariée religieusement avec Abdul Hakim avant de tenter de partir en Syrie, a appris l’AFP de source…Lire la suite sur L’Express.fr

Attaque au couteau: l’ami de l’assaillant incarcéré

Le Sénat crée un groupe de travail sur les fiches S

Attaque au couteau à Paris: une garde à vue prolongée

Attaque au couteau à Paris : la fiche S fait de nouveau débat

Attaque au couteau: l'ami de l'assaillant incarcéré
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close