Attentat à Saint-Etienne du Rouvray: « Un crime abject » pour la Présidence

Le président Edouard Fritch et l’ensemble de son gouvernement ont appris avec effroi le crime abject d’un prêtre dans son église de Saint-Etienne du Rouvray perpétré par deux terroristes se réclamant de Daech.

Nulle personne sensée ne pourra jamais admettre ces actes barbares, prétendument effectués au nom de Dieu. Les vrais croyants savent que les lieux de culte, quels qu’ils soient, sont des sanctuaires où la haine ne saurait avoir la moindre place.

Le président et le gouvernement témoignent de leur totale compassion avec la famille du prêtre et l’ensemble de la communauté catholique, et apportent une nouvelle fois leur entier soutien à tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre les fanatismes et le terrorisme. Leurs pensées et leurs prières vont également vers le paroissien blessé dans cet attentat.

Communiqué du gouvernement

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close