Attentats à Paris : « La prolongation de l’état d’urgence n’aide pas les gens à ne plus avoir peur »

L’état d’urgence pendant trois mois. Les sénateurs ont adopté à une large majorité, vendredi 20 novembre, le projet de loi prolongeant l’état d’urgence, par 336 « pour » et 12 abstentions. La veille, les députés avaient adopté le texte à 551 voix « pour » contre seulement 6 voix « contre ».

Ce texte, annoncé lundi par François Hollande, a été publié au Journal officiel samedi et s’applique dès ce jour. Il renforce ce régime d’exception, une semaine à peine après les attentats meurtriers de Paris. Françoise Dumont, la présidente de la Ligue des droits de l’homme, craint un climat de surenchère sécuritaire. Francetv info l’a interrogée.

Francetv info : La prolongation de l’état d’urgence n’est-il pas un mal nécessaire, au vu du contexte ?

Françoise Dumont : Les événements sont, bien sûr, tragiques, mais nous avons l’impression que beaucoup de choses ont été décidées dans la précipitation. Je ne nie pas qu’il faille faire vite, mais lorsque l’on joue avec des choses aussi importantes que les restrictions des libertés, il est essentiel de ne pas céder à la précipitation et d’appeler à une plus large concertation de la société.

Que ce soit pour les perquisitions administratives qui sont menées ou pour les assignations à résidence prononcées, notons que les motivations invoquées sont assez floues. On nous parle d’éventuelles « menaces à l’ordre public », mais c’est une notion dans laquelle on peut mettre beaucoup de choses. Nous sommes toujours inquiets dans ces cas-là, parce que c’est quand les formulations sont floues qu’il peut y avoir des dérives.

La France avait-elle les moyens juridiques de faire face, sans décréter l’état d’urgence ?

Prenons l’exemple de l’assignation à résidence. Jusqu’à nouvel ordre, c’est bien une mesure pénale qui existe et qui peut être prononcée après une condamnation. Là, cette mesure concerne des gens qui (…)Lire la suite sur Francetv info

Lire la suite : Attentats à Paris : « La prolongation de l’état d’urgence n’aide pas les gens à ne plus avoir peur »
Source: Yahoo France

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close