Attentats à Paris: «L’atmosphère est propice aux mouvements de panique», selon un chercheur

TERRORISME – Mehdi Moussaïd, chercheur spécialiste des mouvements de foule, revient sur les scènes de panique de dimanche soir à Paris…

« J’ai vu la vidéo. J’étais très impressionné ». Et pourtant, Mehdi Moussaïd, chercheur à l’institut Max-Planck de Berlin, est un spécialiste des mouvements de foule. Le chercheur en a même fait son objet d’étude. Et les scènes de panique de dimanche soir peuvent s’expliquer, selon lui.

C’est quoi un mouvement de foule ?

Il y a deux composantes. Il y a le mouvement de foule en soit, qui est le résultat de bousculades qui vont s’amplifier entre les gens. C’est le genre de chose qu’on peut facilement étudier, parce qu’on peut récupérer des caméras de surveillance. Le mois dernier il y en a eu un à La Mecque, qui était principalement causé par le fait que les gens étaient serrés les uns contre les autres. Les gens tombent, sont écrasés contre les parois et les bousculades vont se propager et s’amplifier. C’est ce qui cause des décès, c’est de la mécanique. Ce qui est beaucoup moins connu, c’est l’initiation d’un mouvement de foule, la partie émotionnelle. Les gens vont se diriger tous au même endroit, la densité va augmenter, et ça va créer la bousculade. Mais ça relève de la peur, il faut être présent au bon moment pour observer ça, et c’est pour ça que ça ne l’a jamais été. On n’a pas l’élément déclencheur, cette fameuse rumeur.

Le contexte actuel à Parris a forcément beaucoup joué ?

Il y a une atmosphère qui est propice à ce genre de mouvement de panique. C’est un terreau pour amplifier la propagation d’émotions négatives. L’initiation de ce mouvement de foule, c’est quelque chose d’assez peu connu. Ce qu’on arrive à comprendre, c’est que le comportement de base en cas de suspicion de danger, c’est de suivre ses voisins. J’ai des collègues biologistes qui étudient les bancs de poisson et on arrive à (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

Lire la suite : Attentats à Paris: «L’atmosphère est propice aux mouvements de panique», selon un chercheur
Source: Yahoo France

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close