Attentats de Paris – A Bruxelles, la piste belge se matérialise

Plusieurs personnes ont été arrêtées samedi lors d’une vaste opération de police dans la commune bruxelloise de Molenbeek, liée à la vague d’attentats à Paris, alors qu’une piste belge semble se matérialiser. Ces arrestations –trois selon les médias belges– « peuvent être vues en connexion avec une voiture Polo grise louée en Belgique retrouvée devant (la salle de concert du) Bataclan » où au moins 89 personnes ont été tuées vendredi soir, a déclaré le ministre belge de la Justice Koen Geens à la télévision publique RTBF. « Celui qui a loué la voiture était un Belge. On le connaissait de part son frère », a ajouté M. Geens, précisant que ce dernier était fiché. Pour sa part, le procureur de Paris, François Molins, a déclaré qu’un des véhicules utilisés était immatriculé en Belgique et loué par un Français, résidant en Belgique.

Ce Français « a fait l’objet d’un contrôle routier ce matin en Belgique avec deux autres personnes à bord d’un autre véhicule », a ajouté le procureur. Il a aussi précisé que ces trois personnes ont été interpellées par la police belge et « n’étaient pas connues des services de renseignement français ». A Paris, plusieurs témoignages ont fait état d’assaillants arrivés à bord d’un véhicule immatriculé en Belgique. L’une des hypothèses, parmi d’autres, est celle d’une équipe venue de l’étranger, renforcée éventuellement de résidents français, selon une source proche du dossier.

Interrogé pour savoir s’il y avait des Belges parmi les kamikazes, M. Geens a dit qu’il n’en savait rien à ce stade. « Il est supposé ou suspecté qu’une des personnes (arrêtées à Molenbeek, ndlr) était à Paris hier soir », a affirmé pour sa part le Premier ministre belge, Charles Michel, à la RTBF. Une instruction a été ouverte en Belgique pour attentat terroriste et participation aux activités d’un groupe terroriste, a indiqué samedi soir le parquet fédéral belge.

« Le Parquet fédéral a été saisi (…) par le Parquet de Paris de l’exécution de quatre demandes d’entraide (…)

Lire la suite sur Paris Match

Lire la suite : Attentats de Paris – A Bruxelles, la piste belge se matérialise
Source: Yahoo People

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close