Attentats de Paris : la politique reprend ses droits et signe la fin de l’union nationale (Vidéo)

Séance houleuse à l’Assemblée nationale. Ce mardi, toute la gauche se lève lorsque le Premier ministre rend hommage aux services publics qui se sont spontanément mobilisés depuis vendredi 13 novembre et les attentats de Paris et Saint-Denis. La droite, elle, ne se lève pas. Quatre jours après les attentats, Manuel Valls appelle l’Assemblée à l’union.

« Pourquoi si tard ? »

Mais le climat se tend. L’opposition hue Christiane Taubira, interrompt le Premier ministre qui se retrouve sous le feu roulant des questions de la droite. « Monsieur le Premier ministre, nous n’avons que trop attendu. Il faut se tourner vers demain et il n’y a plus de place monsieur le Premier ministre pour les demi-mesures« , déclare notamment Laurent Wauquiez, député Les Républicains. « Pourquoi si tard ?« , demande pour sa part Christian Estrosi, député Les Républicains également. L’union nationale n’a tenu que le temps d’un weekend.


Attentats de Paris : la politique reprend ses droits et signe la fin de l’union nationale

Lire la suite : Attentats de Paris : la politique reprend ses droits et signe la fin de l’union nationale
Source: Yahoo Politique

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close