Au moins 120 morts – Les rescapés du Bataclan témoignent de l’horreur

« Ils ont tiré des rafales de mitraillettes. Ca m’a paru une éternité » Hermine peine à s’exprimer. En plein cœur de Paris dans une rue du 3ème arrondissement, tout près du Bataclan, elle tient sa couverture de survie à bout de bras. « J’ai réussi à m’échapper, j’ai réussi à m’échapper, je ne sais pas comment ».  Hermine est une survivante, elle a pu se sauver en suivant une porte de secours de la salle de concert. Mais pour l’heure, elle pense à ceux qui sont encore dedans. Dans la rue, de l’autre côté du trottoir, un restaurant s’improvise en accueil des rescapés. « A un moment, il y a eu comme une grenade qui a explosé et tout est allé très vite » Jérôme son mari raconte, la chemise ensanglantée et sert son épouse dans ses bras.

Il faut rassurer les proches

« J’ai vu passer un des terroristes. Je ne saurais même pas dire comment il était habillé. Il avait une casquette. Ca aurait pu être quelqu’un comme vous et moi.  Sauf qu’il avait une arme en bandoulière. Les gens n’ont pas crié tout de suite. Ca ne hurlait pas. C’est pour ça que j’ai mis du temps à comprendre. On a tous mis du temps à comprendre. Il y a eu comme une détonation. A cet instant « on se retourne tous, on se baisse instinctivement. Mais on se dit finalement non, ça fait peut-être partie du concert, comme une blague, un truc qui fait partie du show. Mais non. Et on voit des gens par terre, du sang. Et on comprend ». Hermine, Jérôme et Marc sont des rescapés. Dans ce restaurant le « Beaucoup » de la rue Froissart, il y en a tant d’autres.  Les vêtements entachés de sang, des survivants se réfugient dans les restaurants en attendant la fin de l’assaut. Les câbles pour recharger les Smartphones s’échangent. Il faut rassurer les proches. Chacun se sert dans les bras. Il y a des chocolats chauds, du vin, du thé. Mais personne ne boit et tout le monde se retient de pleurer. Dehors l’état d’urgence est décrété.

Lire la suite : Au moins 120 morts – Les rescapés du Bataclan témoignent de l’horreur
Source: Yahoo People

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close