Augmentation inquiétante des arrêts maladie chez les cadres

Les dépenses d’indemnités journalières de l’assurance maladie ont augmenté de plus de 5% entre février 2017 et janvier 2018, selon des chiffres de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam).

La faute à des conditions de travail qui se dégradent, a indiqué Marie-José Kotlicki, secrétaire générale de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens à la CGT, mercredi 21 février sur franceinfo.

franceinfo : Selon vous, est-ce que ce problème est assez pris au sérieux ?

Marie-José Kotlicki : C’est un problème récurrent depuis plusieurs années qui n’est pas du tout pris au sérieux. D’ailleurs, les dernières statistiques ne nous étonnent pas malheureusement. C’est un problème qu’on observe auprès de l’encadrement depuis une dizaine d’années et qui s’aggrave. On a un baromètre qui montre plusieurs choses. Il y a d’abord une augmentation de la charge de travail chaque année. 62% des cadres ont le sentiment que depuis le début de l’année dernière ils ont une augmentation de la charge de travail. On a aussi une intensification du temps de travail, en particulier parce que 55% des cadres sont au forfait jour et donc font en moyenne 46 heures et 30 minutes par semaine. Et puis, 76% utilisent les outils numériques pour leur usage professionnel sur leur temps personnel. Il n’y a pas de déconnexion réelle. Enfin, nous avons une pression psychologique extrêmement forte sur l’encadrement (…)

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close