Autriche : la droite et l’extrême droite scellent un accord de gouvernement

Cette alliance vient couronner une année faste pour l’extrême droite. En Autriche, le conservateur Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) ont scellé leur accord de coalition, vendredi 15 décembre, ouvrant les portes de la chancellerie au jeune dirigeant chrétien-démocrate.

« Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années afin d’apporter le changement promis », a annoncé, au terme d’une dernière journée de négociations, celui qui doit devenir à 31 ans le plus jeune dirigeant au monde.

Selon des indiscrétions concordantes, le FPÖ doit décrocher plusieurs ministères régaliens dont l’Intérieur et les Affaires étrangères, deux portefeuilles qui lui avaient échappé au cours de sa précédente expérience gouvernementale. Autre concession faite au parti fondé par d’anciens nazis : Sebastian Kurz a accepté que l’Autriche renonce à faire appliquer une interdiction totale du tabac dans les bars et les restaurants qui devait entrer en vigueur en mai prochain et dont le patron du FPÖ, Heinz-Christian Strache Strache, exigeait l’annulation.

Un rapprochement idéologique entre les deux partis

Vainqueur des élections législatives du 15 octobre, Sebastian Kurz avait engagé neuf jours plus tard des pourparlers exclusifs avec le patron du parti d’extrême droite FPÖ.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close