Avant-première du film « Te Toto » sur le don du sang

 

La ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, a assisté mercredi soir, au lycée Paul Gauguin de Papeete, à l’avant-première du nouveau film de l’atelier audiovisuel du lycée Paul Gauguin (LPG Prod’s), soutenu par le ministère, sur la thématique du don du sang « Te Toto ».

Les élèves inscrits dans l’atelier LPG Prod’s sont impliqués dans l’écriture d’un scénario jusqu’à la post production. Les réalisations cinématographiques de cet atelier audiovisuel abordent des problématiques de société. Les dernières productions ont notamment abordé les thématiques des dangers du pakalolo (AzimuT) et les dangers d’internet (Social Wild Web). Des récompenses locales et nationales ont d’ailleurs été décernées à ces deux courts métrages. Ces films ont également été diffusés sur les chaines de télévisions locales et sont visibles sur internet.

Cette année, la thématique retenue a été le don du sang (« Te Toto »). En effet, la Polynésie française manque de donneurs de sang. LPG Prod’s a voulu s’appuyer sur la culture locale afin de sensibiliser au don du sang. Ce court métrage de 3 minutes est en reo Tahiti et se déroule aux Tuamotu. Le film intitulé Te Toto sera proposé à des festivals locaux, nationaux et internationaux

Le ministère de l’Education de Nicole Sanquer-Fareata a soutenu financièrement la réalisation de ce film, et ce à hauteur de 1 164 545 Fcfp pour l’achat de matériel et de 500 000 Fcfp pour les déplacements, ce qui a permis de tourner une partie du film à Moorea avec une vingtaine d’élèves et d’envoyer une équipe réduite à Tikehau pour filmer des paysages polynésiens.

Depuis sa création, il y a cinq ans, l’option facultative CAV (Cinéma Audio-Visuel) a ouvert dans le cadre de la carte de formation et s’inscrit dans le cursus de formation des élèves. L’atelier LPG Prod’s accueille également ceux qui n’ont pas pu intégrer la section. Lors de cette avant-première les deux nouveaux projets en cours d’élaboration pour l’an prochain ont également été présentés. Il s’agira d’un documentaire sur l’obésité, dans lequel un adolescent et sa mère vont se fixer le défi de perdre du poids, accompagné par des spécialistes, et d’un court métrage sur la violence à l’école, mettant en exergue le télescopage culturel et la banalisation de la violence qui affecte le monde scolaire.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close