Avec qui allez-vous voyager en juillet-août: ATN ou French Blue ?

Mieux vaut être très attentif sur les offres tarifaires actuellement déployées sur l’axe Papeete-Paris…

La semaine qui vient de s’achever a été riche en rebondissements dans le ciel aérien polynésien avec désormais une guerre commerciale ouverte entre Air Tahiti Nui et le « petit » concurrent low-cost, French Blue, dont l’arrivée du premier vol est prévue le 12 mai à Papeete.

Le nouvel opérateur, toujours dans l’attente des autorisations américaines pour faire escale à San Francisco, a donc tiré le premier, avec à la clé, trois niveaux de prix correspondants à trois niveaux de service: sans bagage en soute ni repas, un bagage en soute et un repas ou bien, en classe Premium où le confort a été réhaussé. ATN lui a répondu en plaçant la barre « à partir de 142 000 fcfp » avec les repas et le service « made in » Tiare Tahiti. Troisième acte: samedi, French Blue a aussitôt riposté mais pour des périodes limitées.

Pendant ce temps, Air France qui formait pourtant jusqu’ici un duopole gagnant-gagnant avec Air Tahiti Nui, observe mais ne bronche pas! Il faut dire que le pavillon tricolore a laissé quelques plumes dans le dernier conflit social sur la base polynésienne…

Dans ce contexte, et à un peu plus de six mois des grandes vacances scolaires – période durant laquelle traditionnellement on assiste à un grand rush vers l’étranger – la prudence s’impose plus que jamais avant de se positionner pour telle ou telle compagnie.

Notons au passage que la concurrence, pour l’heure, fait surtout rage entre Papeete et Paris. Aucune éclaircie, en revanche, sur le tronçon Papeete-Los Angeles où les prix flambent littéralement ! Un A/R sur les Etats-Unis, pour la première quinzaine de janvier 2018, s’échangent actuellement à plus de 240 000 Fcfp. Plus cher que pour aller à Paris. Dés que French Blue aura dévoilé sa grille tarifaire sur San Francisco, nul doute que les lignes vont bouger…N’oublions pas que c’est le lieu de villégiature favori des Polynésiens à moins de huit heures d’avion et un mode de vie qui leur convient.

Mais revenons à cet été. Destination Paris. Prenons une date fictive: 16 juillet (départ PPT), 5 août (retour de CDG). Les deux compagnies partent le même jour, French Blue d’Orly, Air Tahiti Nui de Roissy. A ces mêmes dates, la low-cost propose en machine un premier tarif à 201 231 Fcfp, sans bagage en soute et sans repas. Malgré ses efforts, ATN reste légèrement au dessus (210 971 Fcfp) mais avec les repas. Si vous appartenez à la catégorie des voyageurs dits « flexibles », il suffit de décaler votre départ de trois jours (départ le 19 juillet) pour faire une économie intéressante. Et là, surprise, c’est ATN qui décroche la meilleure offre: 160 971 Fcfp contre 186 231 Fcfp pour French Blue.

Aussi, mieux vaut prendre son temps pour comparer!

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close