Beaucoup de violences en ce jour du 14 juillet

La Gendarmerie nationale relate deux faits divers, l’un relatif à des violences volontaires avec arme sur agents de la force publique, l’autre faisant état d’une tentative d’homicide volontaire et violence avec arme.

Le jeudi 14 juillet 2016 vers 16h30, un témoin signale à la police municipale locale que le fils de son voisin, fortement alcoolisé, casse tout dans la maison et se montre agressif envers son père. Les  »mutoi » se transportent sur les lieux, quartier Tiipoto, à Vaitape sur l’île de  Bora-Bora (987).
Dès leur arrivée, ils sont reçus par le père du mis en cause. Aucune violence n’a été exercée, toutefois, en état d’ivresse, le fils commet de dégradations à l’intérieur de l’habitation. Les policiers parviennent à le calmer temporairement puis profitant d’un moment d’inattention, le forcené se dirige vers sa chambre et en ressort armé d’un fusil de chasse sous-marine. Il menace de mort les policiers puis il arme le fusil-harpon et tire dans leur direction. La flèche passe à droite du premier policier. Les fonctionnaires réagissent immédiatement et maîtrisent le tireur avant qu’il ne puisse réarmer son fusil. Le forcené est placé en garde à vue par les gendarmes de la brigade de Bora-Bora. Enquête en cours

Le même jour vers 17h52, les militaires de la brigade locale sont appelés à intervenir Quartier Vaihi, district de Toahotu à Taiarapu Est (987) sur les lieux d’une rixe entre deux frères. A leur arrivée sur les lieux, les militaires constatent que les secours sont occupés à soigner un individu blessé au bras droit et à la tête avec un sabre d’abattis (coupe-coupe). 
Il semble que le plus jeune des deux frères s’est alcoolisé en l’absence de son aîné. A son retour, une altercation a éclaté pour ce motif. Pendant la bagarre, le plus jeune, battu à coups de manche de balai,  se saisit d’un coupe-coupe et frappe son aîné à deux reprises.. 
L’auteur des coups de sabre présente de nombreuses ecchymoses, son visage est tuméfié. Il est conduit aux urgences. A l’issue, il est placé en garde à vue pour tentative d’homicide volontaire. Il présenté un taux d’alcoolémie très important.
Le blessé par arme est également évacué sur le centre hospitalier du Taaone à Pirae (987). A sa sortie, il est également placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme. Enquête en cours.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close