Belle progression (+12,6%) des exportations locales depuis le début de l’année

Les recettes des exportations locales progressent de 56 % en septembre 2017 par rapport à la même période  de l’an dernier et de 12,6% depuis le 1er janvier, révèle l’Institut de la statistique (ISPf).

Cette performance est due principalement aux achats de perles de culture brutes. Les exportations de vanille et monoï participent dans une moindre mesure à la hausse de la valeur des exportations locales.

Durant le mois observé, les ventes de produits locaux ont représenté plus de 980 millions de Fcfp contre un peu plus de 630, un an plus tôt. Celle des produits perliers a bondi de 171% contre seulement +34% pour le monoï.

Par rapport à septembre 2016, particulièrement faible pour la perle de culture brute, la hausse des commandes de Hong Kong (notamment en volume) explique le doublement des recettes. Plus en retrait, la vanille de Tahiti participe à la hausse des recettes des exportations locales avec une progression de ses recettes de 28 %, soutenues par le prix au kilo (+ 68 %, à 58 400 F.CFP).

Depuis janvier, la valeur des exportations de produits locaux augmente de 13 % par rapport à 2016. Elle totalise sur neuf mois 8 milliards 834 millions de Fcfp. La perle de culture brute en est le contributeur majeur (5,4 milliards Fcfp), quand la vanille (392 millions Fcfp) et le poisson y participent marginalement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close